Cannabis et lutte contre le blanchiment de capitaux : le parlement marocain vote deux lois

28 mai 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Deux projets de loi portant sur les usages illégaux du cannabis et la lutte contre le blanchiment de capitaux ont été votés mercredi dernier. Ces votes ont eu lieu au cours d’une séance dirigée par Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, en présence des ministres de l’Intérieur et de la justice.

L’adoption du projet de loi N°13.21 relatif aux usages illicites du cannabis est en phase avec les changements que connaît le système mondial de contrôle des stupéfiants et dont le Maroc a toujours respecté les conventions internationales, a indiqué le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, soulignant que des recherches scientifiques ont prouvé la possibilité d’utiliser des drogues, dont le cannabis, dans plusieurs secteurs. D’ailleurs, en décembre 2020, l’ONU a adopté les recommandations de l’OMS qui élimine le chanvre indien de la liste des « produits dangereux n’ayant aucune valeur thérapeutique ».

De plus, depuis quelque temps, plusieurs pays montrent un grand intérêt à la culture du cannabis, afin d’en tirer énormément de profits. Ainsi, les études de faisabilité sur la production du cannabis au plan national à des fins médicale, cosmétique et industrielle menées par le ministère, ont prouvé que ce domaine renferme d’énormes opportunités prometteuses sur les plans économique et social. Le projet a été très apprécié par les parlementaires qui souhaitent sa mise en vigueur sous peu.

En ce qui concerne la lutte contre le blanchiment de capitaux, la Chambre des représentants a adopté le projet de loi N°12.18 modifiant et complétant le Code pénal et la loi N°43.05 relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux qui a pour objectif, le suivi des fonds illicites et les saisir. Cette loi permettra également de conformer la législation nationale aux normes internationales adoptées dans ce sens par le Groupe d’action financière et de corriger les insuffisances de la législation actuelle.

Ce projet entrera en vigueur après sa publication au Bulletin officiel. Mais, les dispositions du premier paragraphe de l’article 38 liées à la compétence de certaines juridictions en termes de blanchiment, entreront en vigueur après la publication du texte réglementaire indiqué dans le même article.

Sujets associés : Lois - Blanchiment d’argent - Cannabis - Parlement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La légalisation du cannabis au Maroc va accroître les revenus des agriculteurs

Les agriculteurs marocains de cannabis verront leurs revenus s’accroître si le parlement venait à entériner l’actuel projet de loi relatif aux usages licites du produit...

Blanchiment d’argent : le Maroc classé 4ᵉ pays dans le monde arabe

Le Maroc est classé 4ᵉ dans le monde arabe pour la lutte contre le blanchiment d’argent, d’après l’Institut de la Gouvernance de Bâle, qui se base sur les systèmes juridiques...

Le Maroc muscle son arsenal juridique contre le blanchiment d’argent

Le Maroc vient de relever un grand défi, celui de rendre son arsenal juridique conforme aux recommandations présentées par le Groupe d’action financière (GAFI), et aux normes qui...

Cannabis : 86% des Marocains favorables à son usage thérapeutique

Plus de 86 % des Marocains se disent favorables à l’usage « médical, cosmétique et industriel » du cannabis. C’est ce que révèle un sondage réalisé par l’Association marocaine...

Nous vous recommandons

Lois

Retrait de la liste grise de l’Union européenne : le Maroc bientôt fixé

Dans le cadre de la mise à jour de la liste des paradis fiscaux, Bruxelles accueillera très prochainement une réunion, tant attendue par le Maroc. Ce sera l’occasion de savoir si les efforts du Royaume seront couronnés, pour qu’enfin son nom quitte la...

France : Marlène Schiappa sonne la fin de l’Observatoire de la laïcité

La ministre française chargée de la Citoyenneté était appelée à se prononcer sur la survie ou non de l’Observatoire de la laïcité. Devant le Sénat, Marlène Schiappa a annoncé mercredi 31 mars la mutation de l’Observatoire en Haut conseil de la...

Maroc : prison ferme pour un président de commune

Le président de la commune de Toulal dans la région de Meknès a été condamné à un an de prison ferme par la Chambre chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Fès. Son prédécesseur a également été condamné pour une affaire de...

Maroc : vers la dépénalisation de la consommation d’alcool ?

On en sait un peu plus sur la réforme du Code de procédure pénale en attente d’être adopté au Maroc. Selon les explications fournies par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, cette réforme entend entre autres, introduire la dépénalisation de la...

Le cannabis médicinal en passe de devenir la première exportation du Maroc

La loi devant rendre légale la culture et l’exportation du cannabis médicinal est actuellement sur la table des parlementaires. Au regard des investissements attendus, le ministre de l’Intérieur souhaite son vote au plus...

Blanchiment d’argent

Lutte contre le blanchiment de capitaux : le Maroc réalise des bonds qualitatifs

Le Maroc occupe la 64ᵉ place sur 128 pays dans le classement mondial de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme (Basel AML Index 2022), réalisé par l’Institut de la Gouvernance de Bâle en Suisse. L’année dernière, le royaume était logé à la...

Blanchiment d’argent : le Maroc attend toujours la décision du GAFI

Le Groupe d’action financière (GAFI), organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent a annoncé que la décision de faire sortir le Maroc de la liste grise n’est pas encore prise. Les bonds qualitatifs du pays ont, affirme-t-on, été salués...

Le Maroc en appelle aux avocats pour lutter contre le blanchiment d’argent

Les avocats ont un rôle primordial à jouer dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. C’est qu’a affirmé jeudi à Laâyoune, le ministre de la Justice Mohamed Ben Abdelkader, lors d’un colloque organisé par son département en...

Comment des trafiquants de drogue ont blanchi des dizaines de millions d’euros au Maroc

Les sections de recherches de Lyon, Chambéry, Nîmes et Montpellier appuyées par Europol ont démantelé un vaste réseau de blanchiment du trafic de drogue qui achemine de l’argent sale au Maroc via l’Espagne.

Espagne : des Marocains arrêtés pour trafic d’armes

Le démantèlement d’un réseau de blanchiment d’argent la semaine dernière en Espagne a levé le voile sur des opérations de trafic d’armes et de cocaïne conduites par des Marocains.

Cannabis

France : un trafiquant de drogue qui envoyait des mandats cash au Maroc condamné

Un individu qui envoyait des mandats cash au Maroc et sept autres prévenus poursuivis pour trafic d’héroïne, cocaïne et cannabis à Alès et dans les villages environnants, ont écopé des peines de prison...

Une tonne et demie de drogue saisie sur l’autoroute Casa-Marrakech

Une grande cargaison de drogues bien dissimulées à bord d’une voiture en provenance des villes du nord a été saisie, dimanche. Les propriétaires ont été interpellés.

Un go-fast avec 375 kilos de cannabis marocain intercepté à Montauban

Les agents des douanes au péage de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont intercepté le week-end dernier un go-fast transportant près de 400 kilos de résine de cannabis en provenance du Maroc. Un homme âgé de 23 ans, connu de la justice, a été aussi arrêté et...

L’usage licite du cannabis à des fins médicales et industrielles désormais officiel au Maroc

Les activités liées à la culture, la production, la fabrication, le transport, la commercialisation du cannabis peuvent être désormais menées au Maroc en toute légalité. Le Bulletin officiel du 22 juillet 2021 vient de rendre publique la loi 13.21...

Grosse saisie de résine de cannabis et une arrestation à Khénifra

Les éléments de la Gendarmerie Royale de Khénifra ont saisi 558 kilogrammes de résine de cannabis dissimulés dans des caissons en bois. Un homme qui serait impliqué dans ce genre de trafic a été également...

Parlement marocain

Une bonne nouvelle pour Royal Air Maroc ... et pas pour les voyageurs

Le Parlement marocain a adopté la loi 30-20 relative aux contrats de voyage, séjours touristiques et contrats de transport aérien. Ce texte est d’une grande importance pour les agences de voyages et les entreprises de tourisme et du transport aérien de...

Flambée des prix au Maroc : un groupe de réflexion créé au parlement

À l’initiative de l’opposition, le parlement veut réfléchir sur les mesures à adopter pour contrer la hausse des prix des denrées de base. Un groupe de travail thématique sera bientôt créé à cet effet.

Parlement marocain : les traductions en amazigh démarrent la semaine prochaine

À compter de lundi prochain, les questions orales à la Chambre des Représentants seront simultanément traduites en arabe et en amazigh.

Maroc : la généralisation de la protection sociale actée devant le roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a lancé mercredi, au Palais de Fès, le projet de généralisation de la protection sociale d’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams. À l’occasion, le souverain a présidé la signature des premières conventions devant permettre la...

Les MRE font face à de nombreuses difficultés dans les consulats

La Chambre des représentants a initié une mission exploratoire temporaire dans des consulats du Royaume à l’étranger. Elle a permis d’enregistrer les plaintes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de certains circuits...