Blanchiment d’argent : le Maroc durcit son arsenal juridique

8 décembre 2021 - 14h40 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc durcit son arsenal juridique pour renforcer sa lutte contre le blanchiment d’argent. Le parlement vient d’adopter un amendement proposé par le gouvernement pour rendre obligatoire la déclaration des montants de plus de 100 000 dirhams aux postes-frontières.

Ces fonds comprennent les sommes en espèce et celles disponibles sur les cartes bancaires et tout autre moyen de paiement, fait savoir Aujourd’hui le Maroc, ajoutant que selon le ministère de l’Économie et des finances, cette nouvelle disposition n’aura aucun impact sur les investissements étrangers.

À lire : Le Maroc muscle son arsenal juridique contre le blanchiment d’argent

Une série d’autres amendements ont été aussi adoptés mardi par la commission des Finances, de la planification et du développement économique à la Chambre des représentants. Ils portent sur l’application d’un droit d’importation à un taux unifié de 2,5 % pour les matières premières utilisées dans le traitement du diabète, l’exonération des téléphones basiques et des téléviseurs 32 pouces de la Taxe intérieure de consommation (TIC) écologique, la baisse à 10 % de l’impôt sur le transport des personnes et des marchandises, l’exonération de la TVA sans droit à déduction sur les métaux de récupération et sur les intérêts des prêts accordés par les établissements de crédit aux étudiants de l’enseignement public ou privé.

À lire : Au Maroc, la lutte contre le blanchiment des capitaux se renforce

Désormais, les sociétés exerçant dans les zones d’accélération industrielle et les entreprises de services bénéficiant du régime fiscal spécial de la Casablanca Finance City, devront, en ce qui les concerne, s’acquitter de la contribution sociale de solidarité sur leurs bénéfices.

Sujets associés : Blanchiment d’argent - Lois - Gouvernement marocain - Parlement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc fixe de nouvelles règles pour les bureaux de change

L’office des changes a annoncé la publication d’une nouvelle circulaire relative aux obligations des bureaux de change en matière de vigilance et de veille interne, afin de lutter...

Maroc : de nouveaux moyens pour lutter contre le blanchiment d’argent

Les attributions de l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) ont été renforcées pour lui permettre de mener à bien sa mission en matière de lutte contre le blanchiment...

Sebta : les jeux de paris génèrent du blanchiment d’argent au Maroc

Les jeux d’argent en ligne ne sont pas réglementés à Sebta, ce qui fait de la ville autonome l’une des destinations préférées des sociétés pour proposer cette offre, mais surtout pour...

Les bureaux de change sollicités pour contrer le blanchiment des capitaux

Le Maroc met en place une nouvelle stratégie de lutte contre le blanchiment des capitaux. L’office de changes met à contribution les bureaux de...

Nous vous recommandons

Blanchiment d’argent

Maroc : l’ex-affaire « WANA » refait surface, des patrons très inquiets

La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a transmis des convocations individuelles de la justice à plusieurs hommes d’affaires soupçonnés de blanchiment d’argent dans l’ex-affaire...

Des politiciens et hommes d’affaires marocains dans les radars d’Interpol

La liste des personnes impliquées dans le trafic de cocaïne et le blanchiment d’argent ne cesse de s’allonger au Maroc, selon Interpol. Une enquête, ouverte par le bureau régional à Rabat, cible, en plus des mafias du Nord marocain, des personnalités du...

Des gendarmes marocains devant la justice

24 gendarmes, dont des colonels, sont poursuivis pour leur implication dans une affaire de blanchiment d’argent. Leur procès s’est ouvert devant le tribunal de première instance de Rabat, ainsi que les tribunaux de Fès, de Casablanca et de...

Blanchiment d’argent : le Maroc attend toujours la décision du GAFI

Le Groupe d’action financière (GAFI), organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent a annoncé que la décision de faire sortir le Maroc de la liste grise n’est pas encore prise. Les bonds qualitatifs du pays ont, affirme-t-on, été salués...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment des capitaux se renforce

Le Maroc renforce constamment sa lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Dernier acte en date : l’adoption en conseil de gouvernement du projet de décret n° 2.21.633 relatif à l’organisation de l’Autorité nationale du...

Lois

La légalisation du cannabis : une « bouffée d’air frais » pour le Maroc

La légalisation du cannabis est une « bouffée d’air frais » pour le Maroc et une alternative économique à la contrebande dans les zones frontalières de Ceuta et Melilla, estime l’Institut marocain d’intelligence...

Les raisons qui penchent en faveur du développement du cannabis licite au Maroc

Le Maroc a adhéré à toutes les conventions internationales sur les stupéfiants, autorisant leur usage à des fins licites, notamment dans le domaine médical. Actuellement, le débat sur la légalisation ou non de l’usage du cannabis fait rage, estimant qu’un...

Hausse des prix au Maroc : le Conseil de la concurrence menace

Dans un contexte de hausse des cours mondiaux, le Conseil de la concurrence a demandé à tous les acteurs économiques de respecter la libre concurrence, concernant la fixation des prix des biens, produits et...

Maroc : la traduction des documents en arabe ne sera pas obligatoire

Modifiée par la Commission de la justice de la Chambre des représentants, la nouvelle version de l’article 14 de la loi d’organisation judiciaire n’impose plus la traduction en arabe des pièces et documents à produire en...

Maroc : vers la dépénalisation de la consommation d’alcool ?

On en sait un peu plus sur la réforme du Code de procédure pénale en attente d’être adopté au Maroc. Selon les explications fournies par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, cette réforme entend entre autres, introduire la dépénalisation de la...

Gouvernement marocain

Le Maroc est désormais en état d’urgence sanitaire

Conformément à la décision du gouvernement de garder l’épidémie sous contrôle, l’état d’urgence est entré en vigueur, ce vendredi à 18 h 00 (GMT +1), jusqu’à nouvel ordre.

Le Maroc répond sèchement à Human Rights Watch

Le gouvernement s’insurge contre les allégations de “Human Rights Watch” (HRW). Il s’agit d’un communiqué libellé : “Maroc : un journaliste critique poursuivi pour espionnage”, en date du 21 septembre 2020 dans lequel l’institution internationale jette du...

Des Marocains bloqués dans leurs jets privés

Des hommes et femmes d’affaires marocains se sont retrouvés confinés malgré eux dans des pays étrangers, suite à la fermeture des frontières par le gouvernement marocain. Certains se seraient déplacés à bord de jets...

Grosse incertitude autour du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger

La réunion d’urgence de la Commission des affaires étrangères de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger à la chambre des représentants pour décider du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, a été...

Maroc : des aides pour les plus démunis

Les chefs de ménages opérant dans le secteur informel, non inscrits au RAMED, ont commencé à faire leurs déclarations depuis ce vendredi. L’objectif est de leur faire bénéficier des aides financières, annonce le ministère des Finances dans un...

Parlement marocain

Maroc : les candidats aux élections placés sur écoute

Plusieurs candidats en lice pour les élections du 8 septembre ont été mis sur écoute par les commissions spéciales du Parquet général. Le but est de lutter contre la fraude électorale.

PLF 2021 : le seuil de taxation est de 20 000 dirhams pour les particuliers

La disposition portant sur la contribution sociale de solidarité a été amendée par les députés qui y ont apporté plusieurs changements. Ainsi, le seuil de l’application de la contribution passe à 20 000 dirhams pour les personnes physiques, bien loin des 10 ...

Transhumance politique : le PJD réclame la déchéance d’un député transfuge

La transhumance politique résiste aux réformes et se manifeste à la vieille des élections. Le parti PJD est actuellement secoué par le phénomène avec des défections de militants au mépris de la discipline de...

L’ISESCO se sépare de son personnel marocain

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a remercié plusieurs de ses anciens employés marocains. Le ministre des Affaires étrangères, Nacer Bourita, a été...

Carte d’identité marocaine : voici les amendes prévues par le projet de loi

Le projet de loi n°04-20, relatif à la nouvelle génération de carte nationale d’identité électronique (CNIE) a été adopté par la Chambre des représentants, lundi 20 juillet. Plusieurs amendes ont été instituées pour sanctionner tout...