Affaire Ghali : le Maroc renonce aux poursuites judiciaires contre les autorités espagnoles

27 mars 2022 - 23h00 - Ecrit par : A.P

Le Maroc a décidé de mettre fin à l’action judiciaire en cours contre les autorités espagnoles, notamment contre Camilo Villarino, l’ancien directeur de cabinet de l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, soupçonné d’avoir coordonné l’entrée en Espagne de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario.

La décision du Maroc d’éteindre cette action en justice intervient après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara qui a sonné la fin de la longue et grave crise diplomatique entre les deux pays. Il y a quelques jours, le juge en charge de l’affaire Ghali, Rafael Lasala, avait décidé de ne pas maintenir sous enquête Camilo Villarino, qui n’est plus soupçonné de délits de dissimulation de documents et de prévarication, rappelle El Periódico de España.

À lire : Le juge veut connaître l’identité du « civil » qui a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Cette enquête a été ouverte après que l’avocat Antonio Urdiales a déposé une plainte au nom d’une famille marocaine qui aurait subi un préjudice personnel en raison de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc provoquée par l’arrivée de Ghali. Une autre plainte a été déposée par Mohamed Rachad Andaloussi Ouriaghli, un homme d’affaires marocain résidant en Espagne et très proche du gouvernement marocain. Selon des sources bien informées, ce dernier lorgne la présidence de la Chambre de commerce marocaine en Espagne.

À lire : Affaire Ghali : le juge maintient Arancha Gonzalez Laya sous enquête

Depuis le changement de position de l’Espagne sur le Sahara, ces requérants marocains ont renoncé à faire appel de la décision du juge Lasala de ne pas poursuivre Villarino, éteignant de fait les poursuites contre le ministère espagnol des Affaires étrangères qu’ils ont accusé pendant des mois d’avoir coordonné l’entrée « illégale » de Ghali en Espagne, alors que deux informations judiciaires étaient ouvertes contre le leader sahraoui à Madrid.

Selon des sources proches des deux accusations, celles-ci n’ont pas senti le besoin de faire appel parce qu’ils considèrent le dossier clos dès l’instant que le juge Lasala a indiqué dans sa dernière décision que le chef de l’Exécutif, Pedro Sanchez, est le véritable responsable de l’entrée de Ghali en Espagne, vu que plusieurs ministères ont participé à cette action commune.

Tags : Espagne - Droits et Justice - Brahim Ghali

Aller plus loin

Affaire Ghali : le juge maintient Arancha Gonzalez Laya sous enquête

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, en charge de l’affaire Ghali, a décidé de ne pas clore la procédure contre l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha...

Affaire Ghali : nouvelle comparution de Camilo Villarino

L’ancien chef de cabinet du ministère espagnol des Affaires étrangères, Camilo Villarino, comparaîtra ce lundi devant le juge en charge de l’affaire Brahim Ghali. Selon le haut...

Pedro Sanchez est « le véritable responsable de l’entrée de Ghali en Espagne »

Le parquet fait appel de la décision du juge en charge de l’affaire Ghali de maintenir sous enquête l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya et pas son...

Le juge veut connaître l’identité du « civil » qui a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Le juge en charge de l’affaire Brahim Ghali, Rafael Lasala, vient d’ordonner à la police d’enquêter sur l’identité du responsable qui a coordonné l’entrée du leader du Front...

Nous vous recommandons

Le Canada oublie les enfants de MRE bloqués au Maroc

Alors que la rentrée scolaire a commencé au Canada, des cours à distance n’ont pas été programmés pour les enfants des MRE bloqués au Maroc depuis la suspension des vols entre les deux pays pour une durée d’un mois. Des élèves expriment une crainte de...

Jamel Debbouze s’explique sur le choix des prénoms de ses enfants

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze se confie sur sa vie privée et s’explique sur le choix des prénoms de ses deux enfants.

Le Maroc trahira l’Espagne selon un diplomate algérien

La nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara ne cesse de susciter des réactions. Un ancien diplomate algérien dénonce un « vil marchandage négocié » avec le Maroc et croit dur comme fer que Rabat ne respectera pas ses engagements...

L’African Lion, l’exercice militaire maroco-américain démarre ce lundi

Les manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines, African Lion 2022, démarrent demain, lundi 20 juin et prendront fin le 1ᵉʳ juillet. Elles se dérouleront au Maroc et dans d’autres pays africains comme la Tunisie, le Sénégal et le...

Lille : des Algériens condamnés après une violente bagarre avec des Marocains

Des Algériens ont été condamnés à différentes peines de prison après une violente bagarre avec des Marocains et un rapt éclair dans le secteur de la rue Jules-Guesde à Wazemmes (Lille). Un Algérien avait été blessé par...

Le Maroc allège les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports

Le Maroc a décidé d’alléger les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports. Désormais, seuls les tests antigéniques rapides seront effectués de manière aléatoire.

Les Marocains très mal accueillis à Kinshasa, plainte de la FRMF

Les Lions de l’Atlas sont arrivés mardi à Kinshasa dans une ambiance inhabituelle marquée par l’absence de représentants officiels de la FECOFA, le mauvais état des bus qui leur ont été affectés et un manque choquant de sécurité. Une situation qui n’a pas plu...

Décès de l’acteur franco-marocain Jade Chkif

Alors qu’il était venu au Maroc se ressourcer, l’acteur franco-marocain Jad Chkif ne repartira plus à Chartres en France, où il vit. Il est décédé subitement vendredi, à l’âge de 41 ans. Ses proches et ses amis encore sous le choc de cette disparition...

La plus grande ferme d’élimination de CO2 au monde sera au Maroc

Le Maroc va accueillir la plus grande ferme d’algues de 30 hectares visant à éliminer naturellement l’atmosphère du dioxyde de carbone (CO2). Le projet est porté par la société britannique, Brilliant...

Alstom investit 100 millions de dirhams à Fès

Déjà installée à Fès, la société Alstom a annoncé de nouveaux investissements, avec la création d’une nouvelle ligne de production, qui sera opérationnelle début 2023.