Des agriculteurs marocains de plus en plus intéressés par le Bio

11 septembre 2022 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les agriculteurs passent de plus en plus de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. Un choix qui s’explique et pas seulement économiquement.

« Elle (l’agriculture biologique, ndlr) s’est développée au Maroc de 4 000 hectares en 2010 à 12 000 hectares aujourd’hui (dernières données de 2019, NDLR), et en termes de production nous avons atteint 120 000 tonnes, 21 000 tonnes sont destinées à l’exportation et le reste est commercialisé sur le marché local. Il faut aussi noter qu’il y a une volonté politique importante dans ce sens et en ce qui concerne le développement de la production biologique », résume à Africanews Chibane Allal, expert indépendant en agriculture biologique.

À lire : Le Maroc donne un coup de pouce à l’agriculture jamaïcaine

L’ancienne sociologue devenue agricultrice biologique Fattouma Benabdenbi Djerrari, propriétaire de l’éco-ferme Jnane Lakbir située à 20 km à l’ouest de Casablanca aide d’autres agriculteurs à passer de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. « 70 % de l’agriculture c’est des petits agriculteurs qui ont moins de cinq hectares, ça veut dire qu’on peut beaucoup les soutenir pour aller développer cette agriculture, il y a des gens pour le faire, il y a déjà un savoir-faire qu’il faut simplement réajuster, actualiser et corriger si nécessaire pour une agriculture durable, en tout cas toute l’Afrique doit aller vers une agriculture durable biologique », a-t-elle déclaré.

À lire : L’agriculture biologique en plein essor au Maroc

Pourquoi opter pour l’agriculture biologique ? « J’ai choisi l’agriculture biologique pour plusieurs raisons dont celle d’offrir au consommateur un produit propre. Et je n’utilise plus de produits chimiques et d’engrais, c’est pourquoi je préfère l’agriculture biologique » a expliqué l’agriculteur bio, Abdellah Laali. La transition de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique prend trois à quatre ans avant que les premiers produits puissent être qualifiés de biologiques, est-il précisé.

Sujets associés : Agriculture - Vidéos

Aller plus loin

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4...

Le Maroc donne un coup de pouce à l’agriculture jamaïcaine

Le Maroc a fait don de 1200 tonnes d’engrais à la Jamaïque. De quoi soulager les agriculteurs jamaïcains qui font face à la fois aux conséquences de la pandémie et à la hausse...

L’agriculture biologique en plein essor au Maroc

Le Maroc connaît depuis quelques années un essor de l’agriculture bio et organique, ceci grâce à une forte demande locale et surtout à l’export.

Le bio gagne du terrain dans l’agriculture marocaine

Depuis quelques années, l’agriculture biologique fait l’objet d’une demande de plus en plus croissante de la part des consommateurs marocains et étrangers. De quoi présager un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.