Recherche

Air Algérie veut concurrencer Royal Air Maroc

© Copyright : DR

7 octobre 2020 - 10h00 - Economie

Air Algérie bat de l’aile, constate le président algérien. Comme solution, Abdelmadjid Tebboune souhaite un changement dans le mode de gestion de la compagnie, afin de la rendre compétitive à l’international, notamment vis-à-vis de Royal Air Maroc.

A en croire le PDG d’Air Algérie, Bakhouche Allèche , depuis des années, Air Algérie ploie sous le poids d’un effectif pléthorique alors que sa part de marché est de près de 52%. D’où sa restructuration pour espérer faire face à la concurrence, rapporte Elwatan.

Du coup, le président algérien fait l’option d’un hub aéroportuaire de l’Algérie à Tamanrasset en partenariat avec les spécialistes et les experts afin d’avoir accès au marché africain et aussi ouvrir de nouvelles lignes vers les Amériques et l’Afrique.

Mais, la compagnie algérienne, encore abonnée au trafic désuet du « point à point », fait face à une vingtaine de compagnies étrangères, regroupées en plateformes de correspondances (hubs), afin de déterminer les flux de passagers. Devant Air Algérie se dressent des concurrents déjà forts d’un réseau dense en Afrique ; Éthiopian Airlines, la première compagnie africaine et Royal Air Maroc (RAM) qui ne cache pas ses importantes ambitions.

Pour le président algérien, le plan de redécollage de la compagnie passe aussi par la création des compagnies spéciales et la réouverture des aéroports intérieurs, fermés dans le cadre du développement du tourisme ; c’est un choix qui va atténuer l’enclavement des Hauts-Plateaux et l’isolement du Sud, indique la même source.

Mots clés: Compétitivité , Coopération , Trafic , Aéronautique , Transport aérien , Royal Air Maroc (RAM)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact