L’Algérie pourrait déployer des systèmes de missiles S-350 près du Maroc

2 août 2022 - 21h20 - Monde - Ecrit par : A.P

Les systèmes de missiles sol-air S-350 de fabrication russe, acquis en 2020 par les forces armées algériennes, pourraient être déployés sur des bases militaires près du Maroc, selon des images satellitaires publiées dans divers forums et médias numériques proches du pouvoir algérien.

Des doutes subsistent sur l’origine de ces images qui auraient pu être divulguées par le commandement militaire algérien afin de montrer sa superpuissance militaire au Maroc qui multiplie les accords militaires avec Israël pour acquérir le Dôme de Fer ou le Barak-8, deux systèmes de défense aérienne qui concurrencent le S-350.

À lire : Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

Le système de missile sol-air S-350 est un système de moyenne portée, comme le Buk-M2 et le S-300, dont dispose déjà l’Algérie. Selon les images satellitaires diffusées, au moins cinq unités de ce système ont été installées sur la base militaire algérienne située dans la zone nord de la capitale. Mais ils pourraient être transférés sur la base aérienne de l’Alat, située à seulement 115 km de la frontière avec le Maroc, non loin d’Oujda.

À lire : Maroc-Algérie : la course à l’armement

Le Maroc et l’Algérie ont augmenté leurs dépenses militaires de 12 % et 8 % respectivement entre 2020 et 2021. L’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le royaume en août 2021 à cause du Sahara et ne voit pas d’un bon œil les accords militaires entre le Maroc et Israël. Une guerre de faible intensité pourrait survenir entre les deux puissances du Maghreb.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

L’Algérie a acheté des drones chinois Falcon pour contrer le Maroc

L’Algérie vient d’acquérir auprès de la Chine quatre drones Falcon, capables de transporter, lancer des missiles et abattre des cibles aériennes à une distance maximale de 100 km.

L’Algérie négocie l’achat de missiles chinois SY-400

L’Algérie ne veut plus dépendre de la Russie en matière d’achat d’armes. Dans une dynamique de diversification, elle prévoit d’acquérir auprès de la Chine des missiles à courte...

Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

L’Algérie vient de commander des drones armés turcs Bayraktar TB2, acquis par le Maroc depuis l’année dernière. Les deux pays continuent leur course à l’armement.

Maroc-Algérie : la course à l’armement

La crise entre le Maroc et l’Algérie prend des tournures inquiétantes. Les deux voisins et puissances du Maghreb se livrent à une course à l’armement, notamment dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.