Vacances au Maroc : le gouvernement « doit » alléger les conditions d’entrée

11 mai 2022 - 18h20 - Ecrit par : S.A

Alors que le gouvernement marocain est réticent à lever les restrictions de voyage liées au Covid-19 dans un pays où la situation épidémiologique est rassurante, des voix s’élèvent pour faire pression sur lui. L’allégement de la double obligation de présenter un pass vaccinal et un test PCR négatif pour les voyageurs par voie aérienne dans les aéroports marocains est plus que jamais attendu. Le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et l’arrivée des touristes étrangers en dépendent.

Depuis le 8 avril, les passagers en provenance de l’étranger accèdent au Maroc par voie maritime avec un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un pass vaccinal valide. Cet allègement du protocole sanitaire ne concerne pas les voyages par voie aérienne. Dès lors, experts et professionnels du tourisme appellent à l’uniformisation protocole sanitaire entre l’aérien et le maritime. « Sur le plan scientifique, il n’y a pas de raison d’avoir deux protocoles différents pour ceux qui rentrent au pays par voie maritime ou pas voie aérienne », estime Saïd Afif, pédiatre et membre du Comité national technique et scientifique consultatif de vaccination. Selon lui, on ne peut pas demander à une famille de 6 personnes de faire des tests PCR alors qu’ils sont tous complètement vaccinés. De plus, « le coût de ces tests enflera les charges de la famille », fait remarquer le spécialiste cité par SNRTNews.

À lire : Voyage au Maroc : vers l’allègement dans les aéroports

Assurant que la situation épidémiologique au Maroc est très rassurante, Saïd Moutawakil, réanimateur et membre dudit comité, estime, pour sa part, qu’il est temps d’alléger les mesures pour les personnes qui rentrent au royaume par voie aérienne et de mettre fin à ces contradictions. « Les recommandations ont été faites depuis un moment, on attend la décision des responsables et de la commission interministérielle », ajoute-t-il. Selon Moulay Tahar Alaoui, président du Comité scientifique de gestion de la crise Covid-19, cette décision ne saurait être prise à la légère. « C’est toute une logistique qui doit se mettre en place », dit-il, appelant à la prudence. « La situation épidémiologique est rassurante, mais on doit rester prudents. Il suffit que des personnes infectées rentrent au pays pour contaminer un grand nombre de citoyens », fait remarquer le spécialiste.

Tags : Pass vaccinal - Conseil de gouvernement - Santé - Tourisme

Aller plus loin

Maroc : bientôt la levée de la double exigence "test PCR" plus "pass vaccinal"

L’allègement de la double obligation de présenter un pass vaccinal et un test PCR négatif pour les voyageurs par voie aérienne arrivant dans les aéroports marocains se...

Appel à l’allègement des conditions d’entrée au Maroc

Farida Khniti, députée du Parti du progrès et du socialisme (PPS), appelle le conseil de gouvernement à alléger les conditions d’entrée au Maroc, le vaccin et le test PCR étant...

Voyage au Maroc : vers l’allègement dans les aéroports

Le Maroc s’apprête à supprimer l’obligation du pass vaccinal ou des tests PCR pour les voyageurs dans les aéroports. La décision pourrait être prise avant le 15 juin, date de...

Voyage au Maroc : à quand la fin du test PCR ?

Afin de soutenir les professionnels du tourisme dans la reprise des activités, les parlementaires ont également appelé le gouvernement à revoir le protocole sanitaire dans les...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc, première compagnie du Maghreb garantissant la sécurité sanitaire

Royal Air Maroc (RAM) est en tête des compagnies aériennes de haut niveau de sécurité sanitaire au Maghreb. C’est ce qui ressort du dernier classement « Covid-19 Airline Safety Rating  » de l’agence internationale de notation du transport aérien,...

Agadir, première destination touristique la moins chère

La ville d’Agadir se hisse à la première place du top 10 des destinations touristiques les moins chères pour les vacances (tout compris) cet été. C’est ce qui ressort du classement d’un site spécialisé.

Le Maroc expulse des Espagnols

La police marocaine a expulsé ce samedi de l’aéroport de Laâyoune une délégation médico-légale qui est arrivée dans la ville de Boujdour, en provenance de Gran Canaria.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Une Marocaine expulsée d’un avion EasyJet

Un vol de EasyJet en partance de Genève pour Marrakech, a fait demi-tour vendredi pour expulser une Marocaine qui a agressé un membre de l’équipage.

Achraf Hakimi est le joueur arabe le plus cher de l’histoire

La signature d’un contrat de cinq ans avec le Paris Saint-Germain pour la somme de 70 millions d’euros, fait de l’international marocain Achraf Hakimi, le joueur arabe le plus cher de l’histoire. Passé le stress des négociations et de la signature du...

Les sanctions de l’Europe contre le Maroc renforcent la crise avec l’Espagne

Les sanctions de l’Union européenne condamnant le Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, font craindre une réaction du royaume et ne contribuent pas à apaiser les tensions avec...

Tourisme : l’Algérie, future concurrente du Maroc ?

L’Algérie entend développer le secteur touristique afin de sortir de la dépendance pétrolière. Sera-t-elle la future concurrente du Maroc dont le modèle séduit  ?

Forte baisse du nombre de passagers à l’aéroport de Marrakech

Le trafic de passagers à l’aéroport de Marrakech a enregistré une baisse de 92%,82 au 1ᵉʳ semestre de l’année 2021, par rapport à la même période de l’année 2019.

Le Maroc va acquérir le système antimissile aérien Patriot américain

Les États-Unis envisagent de vendre au Maroc la dernière version du système antimissile aérien Patriot. Le royaume est cité comme potentiel client avec deux autres pays européens.