Des Marocains à la conquête de l’Everest

4 mars 2022 - 19h20 - Sport - Ecrit par : G.A

Neuf Marocains membres du groupe « Moroccan Expedition Team », se préparent à escalader en avril prochain le mont Everest, le plus haut sommet du monde avec 8 848 m. Parmi eux se trouvent Adil Taibi, très connu dans le monde de l’Alpinisme et qui cumule plusieurs années d’expérience.

Baptisée Atlas 9, la mission du groupe Moroccan Expedition Team est de réussir un exploit sensationnel, hisser fièrement les couleurs nationales sur le toit du monde.« Cinq Marocains ont déjà gravi l’Everest, mais il s’agit cette fois de la première équipe marocaine qui tente de conquérir le plus haut sommet du monde », a déclaré à la MAP, Adil Taibi, membre de la mission Atlas 9.

À lire :Maroc : le sport de montagne, une discipline ignorée par les autorités

Pour Adil Taibi, le seul membre du groupe qui a gravi l’Everest en 2021 et qui veut rééditer son exploit, mais cette fois-ci en équipe, le but de cette mission est avant tout de faire connaître le Maroc et tout le potentiel dont il regorge sur le plan touristique. « Il s’agit également de donner le bon exemple aux jeunes que les obstacles sont surtout dans nos têtes », estime cet ingénieur d’État qui compte à son actif plus de 50 sommets au Maroc et à l’étranger.

À lire : Après l’Everest, la Marocaine Bouchra Baibanou s’attaque au Mont Vinson en Antarctique

Originaire de kénitra, le jeune alpiniste pense que gravir l’Everest ne sera pas aussi facile parce que cela demande de longs préparatifs physiques et psychologiques mais aussi financiers. Conquérir l’Everest, selon Adil, c’est également « pouvoir faire face aux différents challenges dont les températures glaciales, les avalanches spontanées, le manque d’oxygène, la nourriture lyophilisée et bien d’autres ».

À lire : La Marocaine Ghizlane Aakar atteint le sommet de l’Everest

Le jeune alpiniste a connu de très bons moments et espère qu’il en sera de même avec l’Everest. « L’année dernière était spéciale. Au début, j’ai dû surmonter l’obstacle de la langue avec des sherpas, ces guides népalais de haute montagne, qui ne maîtrisent pas l’anglais ».

À lire : La Marocaine Bouchra Baibanou a dompté l’Everest

L’ascension de l’Everest connaît chaque année des incidents mortels, ce qui requiert des aventuriers de respecter strictement les mesures de sécurité et de précaution, assure Adil. « La souffrance de quelques jours fait la réussite d’une vie », estime l’alpiniste qui entend porter haut le drapeau marocain sur les sommets les plus hauts du monde.

À lire : L’alpiniste marocaine Bouchra Baibanou a assisté à la mort de Ueli Steck

En plus d’Adil Taibi, le groupe est composé sept autres hommes et une femme, tous déterminés à atteindre le sommet de la planète. Il s’agit de Seloua Bouhlal, médecin urgentiste et alpiniste, Ayoub Koutar, un ingénieur qui a créé la plateforme « Outdooors » visant à développer le sport au Maroc, et Anass Errihani, un photographe professionnel. Il y a également Nabil Gayl, le premier Marocain à mobilité réduite qui a réussi l’exploit de gravir le Kilimandjaro (5 895 m), le plus haut sommet d’Afrique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Alpinisme

Aller plus loin

La Marocaine Bouchra Baibanou a dompté l’Everest

C’est un exploit. La Marocaine Bouchra Baibanou a réussi, dimanche 21 mai, à atteindre le plus haut sommet au monde, l’Everest.

La Marocaine Ghizlane Aakar atteint le sommet de l’Everest

C’est fait. Après plusieurs tentatives, la Marocaine Ghizlane Aakar vient d’atteindre le sommet de l’Everest et ce quelques heures à peine après Bouchra Baibanou.

Après l’Everest, la Marocaine Bouchra Baibanou s’attaque au Mont Vinson en Antarctique

Nouveau challenge pour la Marocaine Bouchra Baibanou qui vient d’annoncer son intention de gravir le Mont Vinson en Antarctique.

L’alpiniste marocaine Nawal Sfendla réalise un nouvel exploit

La jeune alpiniste marocaine Nawal Sfendla vient de relever un nouveau défi. Elle a réussi à gravir le sommet du Manaslu de 8163 mètres, situé dans la chaine de l’Himalaya, la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

L’un des plus beaux endroits au monde est Marocain

L’Erg Chebbi, ou dunes de Merzouga dans le Sahara marocain, est l’un des plus beaux endroits au monde, selon un classement réalisé par Time Out.