Des Américains veulent être jugés selon le droit marocain

2 janvier 2023 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, refusent que la loi américaine leur soit appliquée. Ils invoquent le droit marocain pour être jugés.

Jugés pour port d’armes à feu et rébellion, deux membres du Mouvement « The Rise of the Moors » ont comparu vendredi 30 décembre devant la cour du comté de Charles dans le Maryland. L’audience s’est transformée en un spectacle, car les accusés ont refusé de coopérer ou exigé l’immunité dans le cadre des traités entre le Maroc et les États-Unis.

À lire : Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

L’un des prévenus, Lamont Butler, connu sous son nom “mauresque” de Lamont Maurice El, a revendiqué et occupé en 2013 un manoir de 6 millions de dollars. Il a affirmé que la propriété faisait partie d’un traité de 1836 signé avec le Maroc et qu’elle lui appartenait en raison de son titre autoproclamé de « consul général » de la « Cour consulaire du Maroc à la République de l’État du Maryland ».

À lire : Les Marocains d’Amérique ou "Moorish" manifestent après la mort de George Floyd

En prétendant être au-dessus des lois américaines en raison du traité d’amitié maroco-américain de 1786, dans lequel, le Maroc a reconnu les États-Unis et leur statut de nation souveraine, ces Américains appartenant au groupe « The rise of the Moors » semblent ignorer que la possession d’armes à feu est punie très sévèrement par la loi marocaine.

Sujets associés : États-Unis - Droits et Justice - Procès

Aller plus loin

« Je suis un Maure » : un Américain défend jusqu’à la mort ses « origines » marocaines

Aux États-Unis, l’expulsion d’un homme, qui revendique son ascendance marocaine (Moorish) et sa citoyenneté souveraine, d’un appartement à Garfield, dans l’État de New Jersey, a...

Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, se retrouvent en prison pour avoir conduit une camionnette contenant des armes et...

Un homme résidant au Maroc devant la justice américaine pour fraude

Accusé de fraude et de blanchiment d’argent dans le cadre du programme de protection des chèques de paie (PPP), un ancien résident de San Diego vivant au Maroc fait face à la...

Les Marocains d’Amérique ou "Moorish" manifestent après la mort de George Floyd

Les "Moors" ou "Moorish Americans", une communauté américaine aux racines marocaines, se sont joints à la vague de contestation sociale qui a lieu aux États-unis suite au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.