Anasse Kazib visé par une enquête pour apologie du terrorisme après un tweet

14 avril 2024 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour « apologie du terrorisme » visant Anasse Kazib, militant syndicaliste, cheminot de profession, et par ailleurs ex-candidat du mouvement Révolution Permanente à la présidentielle française. En cause, un tweet du syndicaliste à SUD Rail sur la guerre entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas.

« J’ai reçu une convocation du Glat, une unité de police judiciaire antiterroriste, dans le cadre d’une enquête pour ’apologie du terrorisme’ », a annoncé Anasse Kazib dans un post sur X le 8 avril dernier. Il a également fait savoir qu’une autre personne membre de Révolution permanente était convoquée « le même jour pour des faits similaires ». Information confirmée par le Parquet de Paris.« Le pôle national de lutte contre la haine en ligne du parquet de Paris a, le 26 février 2024, confié une enquête à la police judiciaire, du chef d’apologie publique d’un acte de terrorisme commise au moyen d’un service de communication au public en ligne », affirme-t-il auprès de 20 Minutes.

À lire :France : Anasse Kazib, candidat à la présidentielle, victime d’une discrimination manifeste

À l’origine de cette convocation, un tweet du militant syndicaliste daté du 7 octobre, jour de l’attaque spectaculaire et surprise du Hamas en Israël. Commentant la vidéo d’un journaliste de France 24, il écrit : « 75 ans d’apartheid, d’oppressions et depuis des mois les scènes d’agressions, de répressions jusqu’au sein des mosquées, de familles chassées de leurs domiciles se sont multipliées. Soutien au peuple palestinien qui est debout face à cet État sanguinaire qu’est Israël ».

À lire :Béziers : prison et expulsion pour un Marocain accusé d’apologie du terrorisme

Dans un communiqué publié le 8 avril, Anasse Kazib dénonce des « convocations » qui « s’inscrivent dans le cadre de la répression féroce qui touche de nombreux militants politiques, syndicaux ou associatifs depuis sept mois, afin de criminaliser toute solidarité avec le peuple palestinien ». Selon lui, le président de la République, Emmanuel Macron, « mène la guerre à ceux qui dénoncent le génocide du peuple palestinien ».

À lire :France : condamnation d’un Marocain pour financement du terrorisme

Cette convocation a suscité des réactions de la part de l’extrême gauche. « Où va la démocratie quand le refus d’un génocide et d’un colonialisme est combattu comme une forme de terrorisme ? L’antiterrorisme n’a rien d’autre à faire ? », a dénoncé Jean-Luc Mélenchon sur X. Plusieurs députés insoumis et la tête de liste de Lutte Ouvrière aux élections européennes, Nathalie Arthaud ont adopté la même posture.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Terrorisme - Israël - Palestine - Enquête - MRE

Aller plus loin

France : condamnation d’un Marocain pour financement du terrorisme

Un Marocain et un Franco-Algérien ont été condamnés vendredi à Paris à des peines allant de deux à trois ans de prison pour financement du terrorisme. Les fonds ont été...

Béziers : prison et expulsion pour un Marocain accusé d’apologie du terrorisme

Un Marocain résidant à Cazoul-les-Béziers a été condamné, en comparution immédiate, à une peine de 2 ans de prison et une interdiction définitive du territoire français pour...

France : Anasse Kazib, candidat à la présidentielle, victime d’une discrimination manifeste

Alors que ses potentiels adversaires sont connus du grand public, invités sur les plateaux en cette période de campagne électorale, Anasse Kazib, militant syndicaliste, cheminot...

Michel Houellebecq fait l’apologie des attentats anti-musulmans

La Grande Mosquée de Paris a décidé de porter plainte contre l’écrivain Michel Houellebecq pour incitation à la haine contre les musulmans. À l’origine de cette action en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.