Nouvelle manifestation contre l’attaque israélienne à Jérusalem au Maroc

30 avril 2022 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

De nombreux Marocains ont répondu à l’appel du Groupe d’action national pour la Palestine qui a organisé, à l’occasion de la Journée d’Al-Qods vendredi, un sit-in devant le Parlement à Rabat, pour dénoncer les incursions et attaques quotidiennes contre la mosquée Al-Aqsa par les forces israéliennes, pendant ce mois de ramadan d’une part, et critiquer le sommet du Néguev auquel ont participé les ministres des Affaires étrangères israélien, émirati, bahreïni, marocain, égyptien et américain dans le Sud d’Israël, d’autre part.

Le soutien à la Palestine vient « à un moment où nous assistons à une agression continue contre les fidèles à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, et nous assistons à une agression continue contre le peuple palestinien dans tous les territoires palestiniens, au siège continu de Gaza, et à l’abus et à la torture de prisonniers dans les prisons sionistes », a indiqué à Hespress Abdelkader El Alami, coordinateur du Groupe d’action national pour la Palestine. Il a assuré que la question de Jérusalem est au cœur des enjeux de son association, et que la Palestine doit être libérée, car « elle est actuellement soumise à un régime criminel, un régime d’apartheid ».

À lire : Des manifestations contre l’attaque israélienne à Jérusalem partout au Maroc

« Cette entité criminelle ne pourra jamais mettre le peuple marocain entre ses mains, et le peuple marocain ne peut être qu’avec la vérité, la justice et l’équité, c’est-à-dire la libération de la Palestine, la libération de Jérusalem et la libération d’Al Aqsa, a-t-il estimé. Nous devons rester aux côtés du peuple palestinien jusqu’à la création d’un État palestinien libre et indépendant avec Jérusalem pour capitale ». Cette prise de position est une condamnation de « l’envahisseur, l’occupant d’Israël, allié des pays impérialistes », a déclaré pour sa part Abderrahman Benamro, juriste et ancien syndicaliste.

À lire : Maroc : manifestation contre l’intervention israélienne à Jérusalem

« Nous continuerons à soutenir cela jusqu’à ce que les objectifs et les principes que l’humanité soit atteinte, a-t-il assuré. Il s’agit également d’atteindre les objectifs du peuple palestinien et de supprimer et d’éliminer l’occupation et de construire un État palestinien indépendant et démocratique avec Jérusalem comme capitale ». Saluant cette solidarité marocaine, Atallah Hanna, l’archevêque de l’Église orthodoxe de Jérusalem, a souligné que les chrétiens et les musulmans sont ciblés à Jérusalem parce qu’ils sont « des Palestiniens ».

Sujets associés : Rabat - Israël - Palestine - Violences et agressions - Parlement marocain

Aller plus loin

Des manifestations contre l’attaque israélienne à Jérusalem partout au Maroc

Au Maroc, plus de 40 manifestations ont eu lieu vendredi dernier dans le royaume pour dénoncer les incursions et attaques quotidiennes contre la mosquée Al-Aqsa par les forces...

Réaction du Maroc suite à l’incursion des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa

Le Maroc a réagi à l’incursion des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l’islam. Ces dernières ont fermé les portes du lieu de culte, agressé des...

Maroc : manifestation contre l’intervention israélienne à Jérusalem

Des dizaines de Marocains ont manifesté vendredi à Rabat pour dénoncer l’intervention israélienne à Jérusalem-Est, sur l’esplanade de la mosquée, ayant fait au moins 153 blessés...

David Govrin tente de lutter contre les discours anti-israéliens au Maroc

L’ambassadeur d’Israël au Maroc, David Govrin, affirme avoir beaucoup lutté ces dernières semaines contre les discours anti-israéliens dans les médias, après la récente attaque...

Ces articles devraient vous intéresser :

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.