Il touche plus de 15 000 € de RSA alors qu’il vit au Maroc

14 mars 2023 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

Le tribunal judiciaire d’Arras devrait infliger une sanction pénale à un Marocain de 43 ans qui a touché des aides de l’État français durant deux ans environ, alors qu’il était installé au Maroc.

Le Marocain résidait à Avion qu’il aurait quitté pour son pays d’origine, mais il continuait à percevoir son RSA (revenu de solidarité actif) qui lui est versé par plusieurs virements. Il aurait perçu 15 567 € entre août 2018 à septembre 2020, fait savoir La Voix du Nord. « Une fraude fiscale » selon la justice, car « la loi empêche de rester plus de vingt et un jours à l’étranger pour prétendre au RSA. »

À lire : La France traque des fraudeurs d’allocations familiales grâce aux ... billets d’avion

Le quadragénaire sera convoqué au commissariat. Il a reconnu les faits, mais a plaidé une « méconnaissance légale », couplée aux confinements successifs… Le tribunal judiciaire d’Arras se penche sur le dossier. Il sera jugé pour fraude fiscale dans les prochains mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice

Aller plus loin

La France traque des fraudeurs d’allocations familiales grâce aux ... billets d’avion

La France dispose d’une nouvelle arme pour lutter efficacement contre la fraude aux allocations sociales, estimées à 351 millions d’euros en 2022, en hausse de 47 millions...

Algorithme discriminatoire : une Marocaine accusée à tort de fraude aux Pays-Bas

Une Marocaine de 44 ans figure parmi les victimes d’un algorithme défectueux et discriminatoire qui a conduit l’administration fiscale néerlandaise à accuser à tort des milliers...

Allocations familiales : accord entre le Maroc et les Pays-Bas

D’après le ministre néerlandais des Affaires sociales Lodewijk Asscher, le Maroc et les Pays-Bas seraient sur le point de trouver un accord à propos de la convention de sécurité...

Condamné pour avoir touché près de 29 000€ d’aides de la CAF alors qu’il vit au Maroc

Le tribunal de Cambrai a condamné un Cambrésien de 38 ans qui a touché près de 29 000 euro d’aides sociales de la Caisse d’allocation familiale (CAF) alors qu’il était installé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.