Recherche

Un maire Pdjiste devant la justice

© Copyright : DR

24 novembre 2020 - 16h00 - Société - Par: S.A

Le maire de Kénitra Aziz Rabbah, également ministre de l’Énergie, devra se présenter devant le tribunal des crimes financiers de Rabat suite à une plainte de l’Instance nationale de la protection des biens publics (l’INPBPM). On lui reproche une transaction immobilière douteuse.

Selon la plainte, le conseil communal de Kénitra a échangé un bien communal contre un lot de terrains situé dans un lieu stratégique à l’entrée de la ville, rapporte Al Akhbar. Mais le reliquat de cette transaction immobilière estimé à 4,08 millions de dirhams actée par un notaire actuellement en prison n’a pas été encaissé par la mairie. Or, le lot de terrains en possession de la commune a été enregistré à la conservation foncière, construit et livré.

Le conseiller istiqlalien, Abdellah El Ouariti confirme les suspicions de fraude. Il accuse le bureau du conseil municipal d’avoir dissimulé la vérité sur cette transaction. Selon ses explications, le chèque représentant le reliquat de la transaction avait été émis en 2019 et n’a été évoqué que vers le milieu de l’année 2020. Contacté par la même source, l’adjoint PJDiste du président du conseil communal, Abdelhak Bouchri n’a pas pipé mot.

L’INPBPM qui est à l’origine de la plainte demande au tribunal des crimes financiers de Rabat d’auditionner et de juger toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

Mots clés: Kenitra , Rabat , Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement , Immobilier

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact