Les bateaux de croisière de retour à Tanger

23 avril 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Après deux années d’arrêt, le tourisme a repris au port de Tanger ville. Jeudi matin, un premier bateau de croisière a accosté avec à son bord des touristes heureux de visiter la perle du Détroit.

Ils étaient environ 130 passagers à débarquer au port de Tanger ville. Le navire de croisière « Royal Clipper » de la compagnie maritime monégasque « Star Clippers » en accostant au port de la ville annonce ainsi la reprise de l’activité touristique mise en berne en raison de la pandémie du Covid-19. Les passagers sont venus avec un programme touristique bien chargé : visiter l’ancienne médina ainsi que les principaux sites historiques et architecturaux de la ville.

À lire : Tanger : le secteur touristique à bout de souffle

Ce navire de croisière est parti le 18 avril de Lisbonne, avec escale à Portimão (Portugal) et à Cadix (Espagne) avant d’accoster à Tanger. Après l’étape marocaine, il a poursuivi sa route à destination de Gibraltar et Motril en Espagne, avant de finir son périple à Malaga (Espagne), ce 23 avril.

À lire : Tanger : désespoir des guides touristiques

Cette reprise de l’activité touristique est un soulagement pour tous les professionnels du secteur que sont les restaurateurs, les artisans et autres petits métiers qui compte sur ce retour pour surmonter les répercussions négatives de la pandémie du Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Tanger - Liaison maritime

Aller plus loin

Tanger a accueilli 20.000 croisiéristes en moins en deux mois

Depuis le début de l’année, plus de 20.000 croisiéristes ont visité la ville de Tanger, vient d’affirmer le délégué provincial du Tourisme.

Le Maroc va investir plus de 600 MDH dans le tourisme en 2022

En 2022, le Maroc va injecter quelque 616 millions de dirhams (hors dépenses du personnel) dans le secteur du tourisme, durement affecté par la pandémie avec des revenus en...

Tanger : le secteur touristique à bout de souffle

La ville de Tanger a été durement touchée par la suspension des liaisons maritimes avec l’Espagne en raison de la crise sanitaire. Depuis la fermeture des frontières marocaines...

Tanger : Les bazaristes broient du noir

Tous les secteurs d’activités ont été durement impactés par la crise sanitaire actuelle et continuent d’en souffrir amèrement. À Tanger, les vendeurs d’articles artisanaux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.