Bloqués au Maroc, des enfants marocains nés en Espagne déscolarisés depuis 3 ans

22 septembre 2022 - 08h00 - Ecrit par : A.P

Des enfants marocains nés en Espagne sont bloqués au Maroc en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Ils ont déjà passé trois ans sans être scolarisés. Leurs parents appellent les autorités au secours pour leur permettre de poursuivre leurs études.

Fatima Zohra Azztin et Hanane Bazzar, deux mères de ces enfants, s’inquiètent pour leur avenir. Elles demandent aux autorités marocaines de permettre à ces derniers de rejoindre Sebta pour poursuivre leurs études. « Les enfants ont la nationalité espagnole et sont inscrits à l’école à Sebta », explique Hanane Bazzar à El Faro de Ceuta, déplorant le silence des autorités marocaines et espagnoles.

Mardi, ces mères ont quitté Fnideq pour Tétouan, où les autorités marocaines leur ont expliqué qu’elles ne pouvaient rien pour elles et que leur cas sera pris en charge par le consulat général d’Espagne à Tétouan. Malheureusement, le consulat est « actuellement en vacances et ne rouvrira que le 1ᵉʳ octobre », indique Hanane. Et de préciser : « Nous ne voulons pas de papiers ou de résidence ou quoi que ce soit, ce que nous voulons, c’est juste de pouvoir emmener les enfants à l’école à Sebta ».

À lire : Le cri de détresse des étudiants marocains de Chine bloqués au Maroc

La femme a un enfant de 8 ans qui, comme les autres mineurs, ne peut pas étudier au Maroc « parce qu’il a la nationalité espagnole et qu’il n’y a pas de places disponibles à l’école espagnole de Tétouan ». Toutes ces mères résidaient et travaillaient à Sebta depuis des années, mais sont restées bloquées au Maroc en raison de la pandémie. Après la réouverture, seuls les travailleurs frontaliers marocains détenteurs d’une carte d’identité d’étranger (TIE) en cours de validité, sont autorisés à traverser la frontière.

« Nous vivions à Sebta. Il y a des gens qui ont une assurance, un permis de résidence, des passeports et divers documents qui ont expiré, mais on ne peut pas les renouveler », se désole Hanane, désespérée. Avec les autres mères, elle envisage d’envoyer une lettre aux autorités espagnoles pour expliquer leur situation. « Nous avons besoin d’un papier pour mettre les enfants à l’école parce qu’ils ne peuvent pas entrer seuls à Sebta, ce sont des mineurs », souligne-t-elle.

Tags : Ceuta (Sebta) - Enfant - Education - Tétouan - Espagne

Aller plus loin

Maroc : un budget de 62 milliards de DH pour l’éducation en 2022

Le gouvernement marocain a prévu, dans le Projet de loi de finance 2022, la somme 62,45 milliards de DH pour soutenir le secteur de l’Éducation et le...

Un ferry pour rapatrier les Français bloqués au Maroc

Les Français, citoyens européens et autres résidents permanents en France pourront emprunter un ferry spécial, qui reliera Tanger Med à Marseille. Le départ est prévu le samedi 12...

Le Canada oublie les enfants de MRE bloqués au Maroc

Alors que la rentrée scolaire a commencé au Canada, des cours à distance n’ont pas été programmés pour les enfants des MRE bloqués au Maroc depuis la suspension des vols entre les...

Le cri de détresse des étudiants marocains de Chine bloqués au Maroc

Bloqués au Maroc depuis deux ans en raison de la crise sanitaire du Covid-19 et la fermeture des frontières chinoises, les étudiants marocains poursuivant leurs études en Chine,...

Nous vous recommandons

Le roi Mohammed VI attendu en Algérie

Le prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain à Alger pourrait connaître la participation du roi Mohammed VI.

Agadir : la fréquentation touristique chute

Même si le nombre de touristes a sensiblement augmenté pendant le mois d’août à Agadir, cette performance n’est que du trompe-l’œil parce que largement en deçà des chiffres habituels durant cette période de...

Mauvaise nouvelle pour le Maghrébin sacré meilleur boulanger de Paris

Bien qu’il ait remporté le prix de « meilleure baguette de Paris » samedi dernier, Makram Akrout ne livrera pas l’Élysée pendant un an comme le veut la tradition.

Message de Royal Air Maroc à ses clients en Turquie

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) programme un vol spécial au départ de la Turquie et à destination du Maroc jeudi 16 décembre...

Suspension des vols : des MRE expriment leur désarroi (vidéo)

La décision du Maroc de suspendre ses vols en provenance et à destination de la France a rendu furieux des MRE, qui déplorent le timing et le manque de communication autour de la mesure. Quelques...

Vueling lance deux nouvelles liaisons au départ de Paris vers le Maroc

La compagnie Vueling prévoit de lancer pour la toute la première fois deux liaisons aériennes directes au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc.

Vahid Halilhodzic désavoué, Hakim Ziyech sera au mondial

À quelques mois du démarrage de la coupe du monde, le président de la fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa (FRMF), a rouvert les portes à un retour de Hakim Ziyech en sélection, pourtant en conflit ouvert avec le sélectionneur Vahid...

Des confidences inédites de Jamel Debbouze

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, époux de la journaliste Melissa Theuriau, et par ailleurs père de deux enfants, a fait des confidences pour le moins inédites sur sa vie.

Voici quelques projets d’autoroutes au Maroc

L’exécution du projet de l’autoroute Marrakech-Fès est sur la bonne voie. Les études préliminaires et le montage financier se poursuivent. Elles seront finalisées en 2023, selon le ministre de l’Équipement et de...

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et...