Boycott des ports marocains : une stratégie très coûteuse pour l’Algérie

10 février 2024 - 19h00 - Monde - Ecrit par : A.P

La décision des autorités algériennes d’interdire les ports marocains à ses opérateurs économiques n’a pas été sans conséquences sur son économie.

Le 10 janvier dernier, l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers (ABEF) d’Algérie interdisait aux opérateurs économiques du pays d’utiliser les ports marocains pour l’importation et l’exportation de leurs marchandises. Une décision qui a eu des conséquences immédiates et graves sur l’économie algérienne et le quotidien des Algériens.

À lire : L’Algérie maintient son boycott des ports marocains

Face à la pression des consommateurs algériens, l’ABEF a été contrainte de faire marche arrière, autorisant à nouveau les importations de produits frais et de viande. Le port de Tanger Med au Maroc a été particulièrement affecté par cette décision algérienne, laquelle a conduit les compagnies maritimes telles que Maersk et CMA CGM à opérer des changements, remplaçant le port marocain par les ports espagnols d’Algésiras et de Valence.

À lire : Ports marocains interdits : L’Algérie pénalisée par ses choix ?

Un détour qui impacterait le coût du transport et le délai de livraison, et par ricochet, les prix des produits sur les marchés algériens, avaient analysé certains experts. La décision algérienne est intervenue dans un contexte de tensions exacerbées avec le Maroc, la question du Sahara étant la véritable pomme de discorde entre les deux pays voisins.

Sujets associés : Algérie - Tanger Med - Portuaire

Aller plus loin

L’Algérie maintient son boycott des ports marocains

Les informations selon lesquelles l’Algérie a annulé sa décision d’interdire aux opérateurs économiques tout transbordement ou transit par les ports marocains des marchandises...

Ports marocains interdits : L’Algérie pénalisée par ses choix ?

La décision des autorités algériennes d’interdire les ports marocains à ses opérateurs économiques ne sera pas sans conséquences sur son économie, analysent des économistes.

Interdiction des ports marocains : l’Algérie fait marche arrière

L’Algérie a annulé sa décision d’interdire aux opérateurs économiques tout transbordement ou transit par les ports marocains des marchandisesqui lui sont destinées, en...

L’Algérie interdit l’utilisation des ports marocains

Face aux « agissements hostiles émanant d’un pays arabe frère dans la région », l’Algérie interdit désormais toute opération de transbordement ou de transit via les ports...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Tanger Med Port Authority : nette progression du chiffre d’affaires à fin septembre

À fin septembre dernier, Tanger Med Port Authority (TMPA) affichait un chiffre d’affaires brut de plus de 2,35 milliards de dirhams, en hausse de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...