La fermeture du ciel marocain a eu un impact sur la fréquentation de Brussels Airport

11 février 2022 - 18h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

La fermeture de l’espace aérien marocain a produit un impact négatif sur la fréquentation de Brussels Airport qui a accueilli 800 000 passagers en janvier dernier seulement.

Malgré l’impact négatif de la fermeture des frontières aériennes, rouvertes le 7 février dernier, Brussels Airport a accueilli en janvier 800 518 passagers dont 436 935 vacanciers de retour de congés et 363 583 personnes s’étant envolés pour d’autres cieux. Cette fréquentation est en hausse de 183 % par rapport à janvier 2021, indique l’aéroport. À comparer à janvier 2019 (avant la crise sanitaire), ce nombre représente toutefois une baisse de 52 %.

À lire : Le trafic aérien entre l’Europe et le Maroc chute de 70%

Outre la fermeture de l’espace aérien, le durcissement des restrictions sur les voyages et l’introduction d’obligations de test, parfois même pour les personnes vaccinées contre le coronavirus à cause de l’aggravation de la situation épidémiologique en Europe en fin d’année 2021 et de la poussée des contaminations due au variant Omicron sont autant de facteurs qui ont aussi eu un impact négatif sur l’ensemble du mois, pointe l’aéroport.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Aéronautique

Aller plus loin

Brussels Airport booste sa fréquentation grâce au Maroc

La fréquentation de Brussels Airport (Bruxelles-Zaventem) a augmenté de 65 % en février 2023 par rapport à la même période de l’année dernière. Ceci, grâce en partie au Maroc,...

La destination Maroc très populaire à l’aéroport de Bruxelles

Croissance record pour Brussels Airport, avec des volumes en hausse de 81 % par rapport à 2019, le meilleur résultat depuis la pandémie. Le Maroc se trouve parmi les...

Le trafic aérien entre l’Europe et le Maroc chute de 70%

Le trafic aérien de passagers entre l’Europe et le Maroc connait une forte baisse. C’est ce qu’indique l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne,...

Le nombre de passagers double à l’aéroport de Charleroi grâce au Maroc

L’aéroport de Charleroi a vu le nombre de ses passagers doubler en juillet 2021 par rapport au même mois l’année dernière. Ceci, grâce au Maroc, à l’Italie, à l’Espagne, à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Du changement dans les aéroports marocains

L’Office national des Aéroports (ONDA) poursuit sa politique de modernisation aéroportuaire. Il procédera bientôt à l’installation de portiques électroniques dans cinq aéroports.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Retard ou annulation de vol au Maroc : Vos droits et démarches

Au Maroc, le ministère des Transports et de la Logistique a décidé d’aligner les droits des passagers marocains sur les standards européens, en garantissant une indemnisation adéquate en cas de perturbations de vols.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

L’aéroport de Tanger fait peau neuve

Le projet de développement et d’expansion de l’aéroport Ibn Batouta, vise à contribuer au développement touristique et économique de la ville de Tanger. La commune apporte une contribution financière.

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont produites au Maroc.

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.