Catalogne : plus d’arabe et moins d’espagnol à l’école

17 octobre 2021 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement catalan promeut l’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine dans toutes les écoles de la région tout en reléguant au second plan la langue espagnole. Cette nouvelle réforme est dénoncée par les associations qui demandent à rectifier le tir.

Selon les données du ministère de l’Éducation, 138 centres publics enseignent la langue et la culture arabes dans le cadre d’un « programme dont la phase pilote a été lancée au cours de l’année scolaire 2018-2019 ». « Grâce à ce programme, les élèves de l’enseignement primaire et secondaire apprennent la langue arabe et augmentent leur connaissance de la culture marocaine », explique le gouvernement catalan, soulignant que « l’initiative contribue également à développer l’intégration scolaire et socioculturelle des élèves d’origine marocaine ».

À lire : L’islam enseigné dans les écoles en Catalogne

Les associations pour la défense de l’espagnol dans les salles de classe catalanes n’approuvent pas ce programme scolaire qui pénalise les jeunes inscrits dans les écoles publiques. Elles ne sont pas contre l’enseignement d’une langue non officielle comme l’arabe en Catalogne, mais dénoncent plutôt le fait que ces jeunes ne puissent pas recevoir en espagnol des cours tels que les mathématiques, les sciences sociales, les sciences naturelles, la religion, l’éducation artistique ou l’éducation physique.

« Enseigner une langue étrangère n’est pas mauvais en soi, mais si dans le même temps l’espagnol est relégué au second rang en tant que matière linguistique et en tant que langue véhiculaire, les responsables montrent leur fanatisme et leur mal », explique à Ok Diario, Gloria Lago, présidente de l’association Hablemos Español. Elle dénonce une « exclusion » de la langue espagnole et déplore que les élèves n’aient pas la chance d’acquérir la connaissance dans leur langue maternelle ».

À lire : Sebta : les barrières linguistiques comme frein à l’intégration des mineurs marocains dans les écoles

Dans le même sens, Ana Losada, présidente de l’Assemblée pour une école bilingue de Catalogne, soutient aussi que le problème ne se pose pas puisqu’il s’agit de classes volontaires, mais fait observer qu’il est incohérent « que l’école en Catalogne promeuve des langues qui ne sont pas officielles et que les langues officielles, comme l’espagnol, soient délibérément exclues de l’enseignement dans les écoles publiques ». Cette situation « extrêmement grave » et « totalement illégale », « viole les droits des apprenants », ajoute-t-elle, regrettant que « l’espagnol, la langue officielle et la langue majoritaire, soit exclue de l’enseignement ».

Les deux responsables conviennent que la solution réside dans l’officialisation des deux langues. « Dans tous les pays ayant plus d’une langue officielle sur leur territoire, la co-officialité linguistique s’applique, ce qui permet de choisir une langue pour l’enseignement. C’est ce que nous proposons à Hablemos Español », suggère Lago.

Sujets associés : Espagne - Education

Aller plus loin

Un tribunal français interdit l’enseignement de l’arabe dans une école au Maroc

Saisie pour faire annuler l’introduction de deux heures de cours d’arabe supplémentaires, la cour administrative d’appel de Paris a donné raison aux parents d’élèves de l’école...

En Espagne, la darija ne sera pas enseignée dans les écoles

Le rêve de la communauté marocaine en Espagne de voir les langues darija et le tamazight enseignées dans les enclaves de Sebta et Melilla s’est évaporé. Un amendement sur la...

Espagne : la justice impose l’enseignement de l’Islam dans les écoles

La communauté musulmane de Murcie peut enfin bénéficier de l’enseignement de l’islam dans les écoles. Ainsi en a décidé le juge qui a été saisi d’une plainte à cet effet, face...

L’islam enseigné dans les écoles en Catalogne

L’islam sera enseigné dans six écoles publiques de Catalogne. Le gouvernement régional entend l’étendre à d’autres établissements dès la rentrée prochaine.

Dossiers :

Espagne

Drame de Melilla : la fuite en avant de l’Espagne dénoncée

Environ 2 000 migrants subsahariens ont tenté d’entrer à Melilla depuis le Maroc le 24 juin dernier. Au moins 23 d’entre eux ont perdu la vie dans cet assaut, selon des sources officielles. Plus de quatre mois après, la lumière n’est toujours pas faite...

Huelva attend toujours les saisonnières marocaines

Cette année, la campagne de fraises et de fruits rouges sera l’une des plus difficiles à Huelva pour plusieurs raisons, dont le retard dans l’arrivée des saisonnières marocaines.

Les MRE en voiture devront encore attendre avant de prendre le bateau à Algésiras

Après le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne, le trafic régulier des passagers et des autocars reprend ce mardi 12 avril 2022 entre les ports marocains de Tanger Med et de Tanger-Ville et les ports espagnols d’Algesiras et de...

Un Espagnol risque 3 ans de prison pour exploitation d’un Marocain

Le procès d’un Espagnol, poursuivi pour exploitation d’un ouvrier marocain et crime présumé contre les droits des travailleurs, doit s’ouvrir ce mercredi 7 juillet au tribunal provincial de Ciudad Real. Il risque trois ans de prison pour l’avoir...

L’Espagne reconnaît «  enfermer  » des Marocains dans des conteneurs

Le député d’EH Bildu (Guipúzcoa) au Congrès, Jon Iñarritu García, a interpelé en mars le ministre de l’Intérieur après avoir dénoncé les mauvaises conditions de traitement des migrants marocains en attente de retour au Maroc, à la frontière de Tarajal....

Education

Maroc : 200 000 élèves ont quitté le privé pour le public

Le taux des élèves dans les établissements d’enseignement privés a chuté lors de cette rentrée scolaire. A cause de la pandémie, plus de 200 000 élèves ont quitté les établissements privés pour s’inscrire dans les écoles publiques.

Bordeaux : une Marocaine condamnée pour avoir refusé de scolariser ses enfants

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné par défaut une Marocaine qui a refusé de scolariser ses enfants, malgré une mise en demeure, à trois mois de prison avec sursis et 950 euros d’amende.

Bac 2021 au Maroc : plus de la moitié des candidats ont eu une mention

La session normale 2021 du baccalauréat marocain a enregistré un taux de réussite de 68,43% avec 116 518 candidats ayant décroché une mention, soit 52,72% de l’ensemble des bacheliers, a annoncé dimanche, le ministère de l’Éducation nationale.

Un rapport inquiétant sur le système éducatif marocain

L’inflation des notes, un manque de ressources humaines adéquates, la corruption endémique sont entre autres les maux dont souffre le système éducatif marocain. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’Association marocaine pour l’amélioration de la...

Vers des classes bilingues arabe-espagnol au Maroc

En visite de travail au Maroc, la ministre espagnole de l’Éducation et de la Formation professionnelle, Pilar Alegría Continente, a échangé avec son homologue marocain Chakib Benmoussa de la possibilité d’intégrer dans l’enseignement les langues arabe...