Le conflit russo-ukrainien, une véritable opportunité pour le Maroc

8 août 2022 - 18h00 - Ecrit par : S.A

La crise russo-ukrainienne profite au Maroc, un des quatre premiers exportateurs d’engrais au monde, avec la Russie, la Chine et le Canada. Le groupe OCP voit son chiffre d’affaires exploser et compte augmenter sa production afin de répondre à la demande mondiale sans cesse croissante.

La crise russo-ukrainienne ne fait pas que des malheureux. Elle permet aussi à des pays comme le Maroc de se refaire une bonne santé économique après les deux années de pandémie de Covid-19. En témoignent les exportations du phosphate marocain. L’Office chérifien des phosphates (OCP) a réalisé 2,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une hausse de 77 % par rapport à la même période l’année dernière. « Le conflit russo-ukrainien a intensifié la situation tendue en termes d’équilibre offre/demande sur le marché des phosphates et a entraîné une nouvelle hausse des prix, qui a également été soutenue par l’augmentation des coûts des matières premières, en particulier l’ammoniaque et le soufre », a indiqué en mai l’OCP pour ainsi justifier le record enregistré.

À lire : Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

Le chiffre d’affaires du géant marocain du phosphate pourrait suivre la même tendance jusqu’à la fin du second semestre. Fin avril, les ventes auraient atteint un peu plus de 3,5 milliards d’euros, soit le double du résultat enregistré en 2021 sur la même période, confie une source à Middle East Eye au sein de l’OCP.

À lire : Le Maroc fait un important don d’engrais au Rwanda

Au début de la crise russo-ukrainienne, la banque mondiale avait alerté sur la difficulté à s’approvisionner en engrais au cours des prochains mois. La Chine, premier producteur d’engrais au monde, a fait le choix de satisfaire son marché local que d’exporter. À l’inverse, le Maroc qui possède plus de 70 % des réserves mondiales de phosphate entend augmenter sa production de 10 %, afin de faire face à la demande sans cesse croissante. « Dans les quatre prochaines années, la capacité de production pourrait augmenter de plus de 50 % », explique une source au sein de l’OCP sous couvert d’anonymat.

À lire : États-Unis : le Michigan veut importer de l’engrais du Maroc

Des pays comme le Brésil ont recours à l’OCP pour augmenter leurs importations d’engrais. « En aidant à contrer la menace russe de militariser le lien alimentation-énergie, Rabat démontre son importance croissante pour l’Europe et les États-Unis en tant que partenaire géopolitique en Afrique subsaharienne », analyse le Middle East Institute, un centre de réflexion basé à Washington. Et de poursuivre : « Alors que l’Europe fait face à une guerre d’usure géoéconomique sur deux fronts avec la Russie, le projet du Maroc d’augmenter sa production d’engrais […] modifie l’équation stratégique en contrant la capacité de Moscou à militariser l’alimentation et l’énergie ».

Tags : Ukraine - Russie - Chine - Canada - Office Chérifien des phosphates (OCP)

Aller plus loin

Le Maroc fournit 370 000 tonnes d’engrais à prix réduit aux pays africains

Le Maroc veut améliorer l’utilisation de l’engrais dans les productions agricoles en Afrique. En ce sens, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé de mettre à la...

L’Inde veut acheter des engrais au Maroc

Afin de sécuriser ses récoltes, l’Inde entend conclure des accords avec le Maroc pour s’approvisionner en engrais. La saison du kharif (cultures d’été)...

Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

Le Maroc, un des quatre premiers exportateurs d’engrais au monde, avec la Russie, la Chine et le Canada, pourrait devenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial. Mais...

Le Maroc fait un important don d’engrais au Rwanda

Le Maroc à travers le groupe OCP a fait un important don d’engrais DAP au Rwanda, pour l’aider à augmenter sa productivité agricole en cette période où les coûts d’engrais sont...

Nous vous recommandons

À 50 ans, Malika Talaa est une brillante étudiante en Espagne

Malika Talaa, une Marocaine de cinquante ans, résidant dans la ville de Peñaparda, vient de remporter le prix Castilla y León de la formation professionnelle.

Décès d’un soldat marocain agressé par un migrant à la frontière de Melilla

Un soldat marocain, agressé il y a quatre mois à la frontière de Melilla par un migrant soudanais qui tentait de traverser la clôture, a rendu l’âme mardi dernier.

L’Espagne adopte la carte du Maroc intégrant le Sahara

Après avoir changé sa position sur la question du Sahara, l’Espagne a adopté la carte complète du Maroc et de ses provinces du Sud.

Un Marocain auteur d’un accident mortel arrêté en Espagne

Des agents des Mossos d’Esquadra de la zone régionale de la circulation de Sant Feliu à Llobregat ont arrêté mercredi dernier un Marocain qui a mortellement heurté un agent d’entretien de l’autoroute AP-7 avec un camion frigorifique et pris la...

Une championne marocaine d’athlétisme à la rue (vidéo)

La championne marocaine d’athlétisme, Faiza Bachar vit depuis plus d’un an dans une maison qui menace de s’écrouler. Elle y occupe une pièce qui, comme on peut s’en douter, est sans sanitaires. C’est le prix à payer pour n’avoir pas pu reconstruire sa maison...

Maroc : la date de l’Aïd Al Adha connue

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé samedi 10 juillet la date de célébration de l’Aïd Al Adha au Maroc.

Antonio Guterres a rendu son rapport sur le Sahara

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, se dit préoccupé par la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, estimant que c’est un «  revers politique vers l’obtention d’une solution politique  ...

Le Maroc réceptionne le système de missiles VL Mica

Le Maroc a réceptionné ces dernières semaines les deux premières batteries du système de missiles de défense aérienne à courte portée VL MICA.

Une très bonne nouvelle pour la famille de Rayan

La mère de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits à Ighrane (Chefchaouen) et décédé samedi, est enceinte de cinq mois, a annoncé son mari et père du défunt.

Restrictions des visas : le blocage du trafic maritime entre Tanger Med et Algésiras en vue

Une association de professionnels du Transport international routier (TIR) menace de bloquer le trafic de marchandises transitant par les ports de Tanger Med et d’Algésiras pendant 72 heures. Elle a appelé ses membres à suspendre leur activité en guise de...