Les contaminations au Covid-19 en forte hausse au Maroc

22 juin 2021 - 21h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles fait savoir que le taux de contamination a connu une augmentation sensible (+12,05 %). Il appelle à davantage de vigilance afin d’éviter toute résurgence de la diffusion du virus.

Lors de la présentation du bilan mensuel de la situation épidémiologique au Maroc, Abdelkrim Meziane Bellefquih a indiqué que le nombre de décès a enregistré une baisse de 18,2 % durant les deux dernières semaines (8/21 juin), rapporte la MAP. Il a fait savoir que le taux de contamination a connu une augmentation sensible (+12,05 %), mais le taux de positivité a enregistré une légère baisse, passant de 3,87 % à 3,31 %. Quant aux cas actifs, ils se sont élevés à 3 732, contre 3 165 deux semaines auparavant (+18 %).

Alors que le nombre des cas critiques admis aux unités de soins intensifs est resté stable, celui des patients sous intubation a baissé de 50 % durant la même période, s’est félicité le responsable. Selon lui, la situation épidémiologique demeure sous contrôle. Toutefois, il appelle à davantage de vigilance afin d’éviter toute résurgence de la diffusion du virus.

À lire : Des cas de contaminations parmi les voyageurs de la liste B

Il a en outre assuré que la campagne de vaccination contre le coronavirus se poursuit pour la 21ᵉ semaine et que les quantités du vaccin chinois Sinopharm reçues le week-end dernier donneront « une forte impulsion » à cette opération.

Il souligne que le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour les vacances d’été entraînera une dynamique sociale qui pourrait s’accompagner d’une accélération de la circulation du virus. Pour Abdelkrim Meziane Bellefquih, il s’agit d’«  un défi majeur ». Le salut passera par le maintien de l’engagement pour faire réussir la campagne de vaccination et l’impératif du respect strict des mesures préventives.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Abdelaziz Meziane Belfkih - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Covid-19 au Maroc : des signes d’une amélioration de la situation

Le Maroc est aux prises avec sa troisième vague d’infections liées au Covid-19 : 5 043 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés à la date du 9 août 2021, selon...

Covid-19 au Maroc : les autorités craignent une nouvelle vague de contamination

Les autorités marocaines tiennent au respect rigoureux des gestes barrières afin que cette période des vacances d’été ne rime pas avec une augmentation des cas de contamination...

El Othmani s’explique sur l’état d’urgence

Le Maroc a durci depuis quelques jours les mesures préventives sanitaires pour contrer la flambée des cas positifs de Covid-19. Une situation qui suscite de multiples...

Ces articles devraient vous intéresser :

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.