La contrebande en forte baisse selon la douane marocaine

15 mai 2021 - 11h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Dans son rapport 2020 publié mardi dernier, l’administration des douanes et impôts indirects (ADII) fait part d’une baisse importante de la contrebande. Alors qu’en 2019, 585 millions de DH de marchandises ont été saisis, les services douaniers ont enregistré 242 MDH en 2020.

« Le renforcement des contrôles au niveau des dépôts de stockage donne des résultats encourageants ». C’est ce qu’on peut comprendre du rapport 2020 de l’ADII. Les différents facteurs de cette performance ont été exposés. Selon le rapport, les interventions de la Brigade Nationale des Douanes (BND), opérées sur les axes routiers et dans des dépôts, se sont soldées par la saisie de marchandises d’une valeur de 70,1 MDH. De même, le taux de pénétration des cigarettes de contrebande sur le marché national au titre de l’année 2020 est de 1,37 %, contre 5,23 % en 2019.

Le rapport informe que le trafic des devises, et le blanchiment d’argent, affichent 3 491 déclarations de devises enregistrées au niveau des différents bureaux frontaliers contre 10 056 déclarations en 2019, pour un montant global en devises équivalent à 532 MDH.

Un constat identique de baisse dans la contrebande et la contrefaçon où 939 000 articles ont été saisis. Aussi, on apprend que 56 tonnes de sacs en plastiques de contrebande, 21 machines de production de sachets en plastique ainsi que 6 500 Kg de granulés ont été saisis.

Ainsi, depuis l’entrée en vigueur de la loi 77-15, la quantité des saisies opérées par la Douane a atteint 263,2 tonnes. Par ailleurs, selon l’ADII, les perquisitions effectuées au cours de cette année ont permis de démanteler plusieurs unités de production clandestines.

Plusieurs autres actions, à savoir la fermeture des postes frontaliers de Bab Sebta et de Bab Mellilia dans les régions de l’oriental et du nord-ouest et les réunions de sensibilisation-formation ont permis l’insertion et la reconversion vers le formel, explique l’ADII.

Sujets associés : Contrefaçon - Contrebande - Douane marocaine - Fraude - Ministère de l’Economie et des Finances - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

Maroc : un nouvel uniforme pour les douaniers

Le gouvernement marocain a adopté le projet de décret fixant l’uniforme réglementaire du personnel de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII), ses signes...

La douane marocaine part en guerre contre les fausses factures turques

La forte augmentation des droits de douane sur les produits textiles turcs a poussé certaines entreprises au Maroc et en Turquie à sous-déclarer la valeur de leurs importations.

Grosse saisie de la douane à Casablanca

Les éléments de la Brigade nationale de Douanes ont saisi une grande quantité de marchandises prohibées et sensibles suite à la perquisition de deux magasins à Casablanca.

Une décision de la douane marocaine met en colère les opérateurs

La formalité de la déclaration dite des royalties instaurée par la douane marocaine fait des mécontents dans les rangs des opérateurs. Elle vient contribuer au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.