Le Covid-19 fait chuter le nombre de naissance au Maroc

15 mai 2021 - 19h20 - Ecrit par : A.S

Les naissances au Maroc durant l’année 2020 ont fortement baissé. Le nombre de nouveau-nés a chuté d’environ 100 000 par rapport à 2019, soit une chute de 4 %. La pandémie du Covid-19 est pointée du doigt comme facteur générant le manque du désir d’avoir des enfants.

Selon les chiffres de l’état civil, le Maroc a enregistré une baisse d’environ 100 000 du nombre de nouveau-nés, au cours de l’année passée par rapport à 2019. De fait, le nombre des naissances est passé de 749 758 en 2019 à 660 391 en 2020.

Commentant ces chiffres, le professeur Omar Sefrioui, spécialiste en obstétrique-gynécologie et président de la Société marocaine de médecine de reproduction et de médecine fœtale (SMMR), a révélé qu’au Maroc et dans le reste du monde, il y a eu une baisse significative du désir d’avoir des enfants depuis le déclenchement de la crise du Covid-19, en raison de la peur de l’avenir et ce particulièrement au cours des premiers mois de la pandémie.

«  Même après la levée de la quarantaine imposée au Maroc pour limiter la propagation du virus, le taux de fécondité n’a pas connu d’augmentation notable, car il existe un consensus parmi la plupart des couples pour reporter l’idée de procréation, en raison des conséquences économiques imposées par la pandémie  », a fait observer le professeur Sefrioui, joint par SNRT.

En termes de perspectives, le professeur Sefrioui prévient que le nombre de nouveau-nés augmentera certainement mais pas au point d’atteindre les chiffres des années 2018 et 2019. En effet, «  les couples marocains ont été durement touchés financièrement par la crise économique imposée par la pandémie. Ils ont donc besoin de beaucoup de temps pour retrouver une vie normale  », a expliqué le président de la Société marocaine de médecine de reproduction et de médecine fœtale.

La diminution du nombre de nouveau-nés liée au manque du désir d’avoir des enfants n’est pas propre au Maroc mais à la plupart des pays du monde. Comme l’indiquent les statistiques mondiales, la pandémie a contribué de manière directe à la baisse des naissances à hauteur de 4 %.

Tags : Santé - Etude - Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc modernise son état civil

Le ministère de l’Intérieur se dote d’un centre de données pour la gestion des naissances et des décès des Marocains et étrangers résidant au Maroc. Ceci dans le cadre de la mise en...

Covid-19 : 4,4 millions de Marocains complètement immunisés

Le Maroc a effectué des pas géants dans la course à l’immunisation de sa population contre le Covid-19. Dans le royaume, 6 millions de personnes ont déjà reçu au moins une dose du...

Lutte contre le Covid : le FMI salue les efforts du Maroc

Le FMI s’est dit satisfait par les progrès du Maroc en matière de vaccination contre le Covid. Sa directrice l’a fait savoir cette semaine au cours d’une rencontre avec le ministre...

Maroc : la faillite des entreprises pourrait atteindre 30% en 2021

Sur trois mois, 2694 notifications de faillites d’entreprises ont été signalées au Maroc, soit une augmentation de 15 %. Mais ce que craignent le plus les chefs d’entreprises,...

Nous vous recommandons

Apparition de Kylian Mbappé sur la scène du Marrakech du rire (vidéo)

En vacances au Maroc depuis quelques jours, le joueur français Kylian Mbappé qui évolue au PSG avec Achraf Hakimi, en a profité pour s’offrir quelques moments de fou rire sur la scène du Marrakech du...

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le Maroc.

Ahmed Belkorchi n’est plus

Le monde sportif marocain est en deuil. Le légendaire gardien de but Ahmed Belkorchi surnommé « Chaoui » et qui a marqué les années 70, est décédé à l’âge de 69 ans.

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Indignation du Maroc après les propos de l’ambassadeur palestinien au Sénégal

Le Maroc a réagi aux propos tenus par l’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, qui a critiqué « de manière tendancieuse » la normalisation de ses relations avec Israël.

Gad Elmaleh suspend sa tournée

Alors qu’il était en tournée à travers la France pour son sixième one-man show titré « D’ailleurs », l’humoriste franco-marocain, Gad Elmaleh, a dû annuler plusieurs spectacles à cause d’un « petit problème de santé....

Service militaire : les MRE appelés à se faire recenser

La prochaine promotion du service militaire, ouvert également aux MRE, est prévue du 13 décembre au 10 février 2022, conformément aux instructions royales, fait savoir le ministère de l’Intérieur.

Le Maroc teste ses drones turcs

Jeudi, le Maroc a procédé à un premier essai du drone Bayraktar TB2 d’origine turque qu’il a acheté en avril dernier. L’engin a été repéré, survolant le ciel de Laâyoune.

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment des voyages au Maroc.

Nordin Amrabat regrette ses propos sur Vahid Halilhodzic

Après la qualification des Lions de l’Atlas au Mondial 2022 au Qatar, l’ancien international marocain Nordin Amrabat a changé d’avis sur le sélectionneur de l’équipe du Maroc Vahid Halilhodzic qu’il avait invité à changer de comportement ou à partir à deux...