Très difficile de faire des tests PCR à Agadir

3 août 2021 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Face aux nombreux cas de contamination au Covid-19 et de décès qu’enregistre la région de Souss-Massa, la ville d’Agadir ne dispose que de deux laboratoires d’analyses médicales privés pour la réalisation des tests PCR. Résultat : ils sont pris d’assaut par des citoyens impatients.

La ville d’Agadir connaît une flambée des cas positifs au Covid-19. Les deux laboratoires d’analyses privés accrédités par le ministère de la Santé pour la réalisation des tests PCR n’arrivent pas à faire le poids devant la demande.

À lire : Covid-19 : un foyer de contamination détecté à Agadir

Les habitants cachent à peine leur mécontentement. « Ce n’est pas normal qu’une ville aussi grande qu’Agadir dispose de deux laboratoires uniquement pour les tests PCR. c’est une ville qui est en mouvement presque toute l’année et connaît une affluence importante de touristes étrangers et locaux  », s’indigne S. K, ingénieur d’état en mission à Agadir, cité par Hespress. Il pensait profiter de l’opportunité pour réaliser son test, après avoir montré des symptômes.

À lire : Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

Pour lui, cela reste une épreuve de force. « Je n’ai même pas pu m’inscrire sur la liste d’attente tellement il y avait de gens devant la porte d’entrée. La distanciation physique était quasiment absente au niveau de l’entrée du laboratoire et j’imagine que c’était le cas aussi à l’intérieur. Pour le port de masque, c’est au bon désir de chacun. J’étais très furieux d’assister à cette scène, qui pour moi, était inadmissible en ces temps de pandémie  ».

À lire : Maroc : les foyers de contamination industriels et familiaux, une difficile équation à résoudre

Les récriminations pleuvent sur les réseaux sociaux pour dénoncer par des posts, vidéos et photos, le désordre que connaissent ces deux laboratoires. On y voit clairement une file de gens interminable et des mesures barrières totalement absentes. « Comment une si grande ville comme Agadir, qui connaît une flambée des cas Covid-19, ne dispose que de deux laboratoires d’analyses pour la réalisation des tests PCR ? C’est inadmissible  ». Ces dernières 24H, la région a également enregistré 4 nouveaux décès (1 à Agadir-Ida-Ou-tanane, 1 à Taroudant, 1 à Tiznit, 1 à Tata).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les foyers de contamination industriels et familiaux, une difficile équation à résoudre

Le Maroc ne cesse d’enregistrer quotidiennement des cas de contamination au covid-19. Les foyers de contamination industriels et familiaux demeurent une difficile équation à...

Recrudescence du Covid-19 au Maroc : les craintes d’un expert

La situation épidémiologique est de plus en plus inquiétante au Maroc. Aujourd’hui, seuls la campagne de vaccination anti-Covid et le respect des mesures de précautions peuvent...

Tests PCR : les laboratoires privés dans le viseur des Marocains

Le ministère de la Santé fait des tests de dépistage l’un des facteurs clés dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais les prix que proposent les laboratoires...

La CGEM interpelle le ministre de la Santé sur la cherté des tests PCR

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a adressé un courrier au ministre de la Santé, lui notifiant que le coût élevé des tests PCR entrave la réalisation des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...