Recherche

Le Maroc en guerre contre la propagation du Covid-19

© Copyright : DR

27 juillet 2021 - 07h00 - Société - Par: G.A

Avec la flambée des cas de contamination au Maroc, la vaccination contre le Covid-19 a été élargie aux personnes âgées de 25 à 29 ans. Les campagnes de sensibilisation et de conscientisation se multiplient et de nouvelles mesures de restriction sont entrées en vigueur. Aujourd’hui, il n’est pas question que cette troisième vague de contamination anéantisse les efforts consentis depuis 2019.

Le ministère de la Santé, en collaboration avec les autorités locales, mène une véritable offensive contre le coronavirus afin de rendre moins virulente la troisième vague de contamination née du relâchement dans le respect des gestes barrières. Pour y arriver, les autorités ont opté pour l’ouverture des centres de vaccination du lundi au dimanche jusqu’à 20h00.

À lire : Covid-19 : le Maroc face à une nouvelle recrudescence de contaminations

Il y a aussi la diversification des vaccins, surtout avec la réception, dans le cadre du programme Covax, d’un premier lot du vaccin américain fabriqué par Johnson & Johnson. La principale caractéristique de ce vaccin est qu’il est unidose.

Entre autres mesures, il y a également l’instauration d’un couvre-feu nocturne entre 23h00 et 04h30 du matin dans toutes les régions du pays. Toutefois, le renforcement des mesures restrictives n’interdit pas les déplacements inter-villes comme le font croire les rumeurs sur les réseaux sociaux.

À lire : Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

Le ministère de la Santé souligne que les mesures de restriction décidées par le gouvernement et qui sont entrées en vigueur depuis le vendredi 23 juillet, se limitent, pour le moment, au couvre-feu nocturne, au conditionnement des déplacements entre les préfectures et provinces à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes. Il y a également l’interdiction des fêtes et mariages, ainsi que les obsèques. Au maximum 10 personnes sont autorisées à participer aux cérémonies d’enterrement.

À lire : Covid-19 au Maroc : Ces failles qui expliquent la flambée des contaminations

De plus, le respect d’un maximum de 50 % de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques a été décidé, alors qu’il faut obligatoirement une autorisation administrative pour les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19 , Ministère de la Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact