Covid-19 : le Maroc opte pour des mesures restrictives pour éviter le pire

25 juillet 2021 - 08h10 - Maroc - Ecrit par : G.A

Depuis le vendredi 23 juillet, de nouvelles mesures préventives sont entrées en vigueur au Maroc. Il s’agit des restrictions liées aux déplacements nocturnes, les déplacements entre préfectures et provinces, ainsi que les fêtes familiales qui sont désormais interdites. Le but est de lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a souligné que les mesures restrictives ne signifient pas le retour d’un confinement total, même si on enregistre la forte présence dans le pays des Marocains résidant à l’étranger et la reprise économique et de l’activité touristique, sont autant de facteurs convaincants.

Le professeur Chakib Abdelfattah, spécialiste des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca, a indiqué à Hespress que « le but des mesures prises par le gouvernement est de réduire le nombre d’infections au nouveau coronavirus que connaît le Royaume ».

À lire : Covid-19 : le Maroc face à une nouvelle recrudescence de contaminations

Il a indiqué que les autorités font tout ce qui est nécessaire pour que le pays ne tombe pas dans une rechute sanitaire. « Le virus est dangereux et constitue un cauchemar pour nombre de pays dont les systèmes de santé se sont effondrés… Alors qu’au Maroc la situation est toujours maîtrisée », a-t-il ajouté.

À lire : Flambée des cas de Covid-19 : El Othmani décrit une situation « inquiétante »

Il a également souligné que « les Marocains ignorent la gravité du virus qui se propage très rapidement. Il est indispensable de restreindre les déplacements et certaines activités afin d’éviter l’effondrement du système de santé ». Il précise que le danger « silencieux » nécessite d’élever l’état d’alerte pour surmonter la situation actuelle.

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid 19 : l’OMS craint de nouveaux variants « possiblement plus dangereux »

Le Comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté contre la «  forte probabilité  » de l’émergence de nouveaux variants du coronavirus.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 au Maroc : nouvel appel à une vaccination massive

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, vient d’appeler à nouveau les Marocains à se faire vacciner. Cet appel survient après une augmentation inquiétante du nombre de cas de...

Le Maroc proroge d’un mois l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi à Rabat, a décidé de proroger jusqu’au 10 septembre 2021 la durée de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.