Le froid entre le Maroc et la France confirmé par le départ de Benchâaboun

19 octobre 2022 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Nommé à la tête du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchâaboun quitte le poste d’ambassadeur du Maroc près la France qu’il occupait depuis octobre 2021. Un départ qui intervient à une période critique des relations entre Paris et Rabat.

Présenté par la presse comme une promotion, le départ de Mohamed Benchâaboun de son poste d’ambassadeur du Maroc près de France serait une façon pour Rabat de montrer son mécontentement par rapport à de nombreux actes posés dernièrement par Paris et qui semblent porter à confusion sur sa position concernant le Sahara. En plus de la nomination de l’ambassadrice de la France a Rabat, Hélène Le Gal, à la direction Afrique du Nord et Moyen-Orient au sein du service européen pour l’action extérieure (SEAE), les derniers mois ont été marqués par un rapprochement soudain entre Paris et Alger, au détriment de Rabat.

À lire : Sahara : la France réitère son soutien au plan d’autonomie du Maroc

Si au cours des mandats de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, il n’y avait aucun doute sur la position de la France concernant le Sahara, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec l’actuel président. Rabat voit d’un mauvais œil le fait que son allié stratégique qu’est la France se soit fait damner le pion par les États-Unis et l’Espagne sur la question du Sahara. Pour le roi Mohammed VI, la position de ses alliés sur la question ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté. Le coup de froid entre les deux pays s’est aggravé avec la baisse de moitié du quota des visas français octroyés aux citoyens marocains.

À lire : Sahara : le roi Mohammed VI critique la position de la France

Paris justifie la décision par un souci de contraindre Rabat à accepter la reconduction vers le Maroc de leurs citoyens « sans papiers », mais pour les autorités marocaines, ce n’est que le prolongement d’une crise qui ne dit pas son nom entre les deux pays. En visite de travail au Maroc, le ministre français Olivier Becht a déclaré dans une interview accordée à l’Économiste, qu’il était venu régler certaines questions dont celles liées aux visas et qui fait objet de protestation et d’indignation.

À lire : Visas français : voici pourquoi les frais de demande ne sont pas remboursables

Le Maroc attend de la France une position claire sur le Sahara et ce sera chose possible à la fin de ce mois d’octobre à l’occasion du débat sur la reconduction du mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Mohammed VI - Diplomatie - Rabat - Ambassade du Maroc à Paris - Mohamed Benchaaboun

Aller plus loin

Le Maroc exige une prise de position de la France sur le Sahara

Des voix s’élèvent depuis la reconnaissance par Israël de la marocanité du Sahara pour appeler la France à prendre la même décision. Un acte fort qui devrait contribuer à...

Mohammed VI s’est entretenu avec Emmanuel Macron

Le roi Mohammed VI aurait eu, cette semaine, un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron. Principal sujet abordé : la préparation d’un éventuel déplacement du président...

Sahara : le roi Mohammed VI critique la position de la France

Dans son discours prononcé à l’occasion de la fête de la révolution, Mohammed VI a évoqué la question du Sahara, demandant à ses « partenaires traditionnels » de clarifier leur...

La France craindrait-elle de plus en plus le Maroc ?

Partant de plusieurs postulats, le quotidien français Le Monde évoque l’origine du coup de froid entre la France et le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz Akhannouch relative à la révision du Code de la famille.

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.