Diana Holding veut étendre ses activités en Afrique

7 février 2022 - 15h40 - Economie - Ecrit par : A.P

Le géant marocain de l’agroalimentaire, Diana Holding, préparerait un « réalignement stratégique » de ses métiers (viticulture, arboriculture, embouteillage, oléiculture) et envisagerait d’investir dans les prochains mois pour le développement de l’entreprise en Afrique.

Diana Holding, sise dans le quartier huppé de Souissi à Rabat, veut rayonner sur le continent. Depuis trois mois, Rita Maria Zniber, la présidente du groupe, et son fils Leyth, récemment nommé Chief Operating Officer (COO), échangent avec des consultants, banquiers et avocats pour étudier les possibilités de croissance externe du groupe, notamment en Afrique centrale.

L’objectif du groupe est d’augmenter sa capacité de production et de renforcer ses chaines de distribution continentales, dans un contexte de crise sanitaire marqué par la hausse des prix du transport international, croit savoir La Tribune Afrique. Dans ce sens, Diana Holding s’active pour lancer dans les prochains jours une revue stratégique de son portefeuille afin d’en examiner la cohérence avec ce projet d’investissement majeur.

Le Boston Consulting Group (BCG) ou le géant américain Mc Kinsey, très actifs dans le royaume, ou encore le cabinet marocain Valyans pourraient être recrutés pour cette mission. Pour le moment, seul le comité exécutif de Diana Holding serait dans la confidence de ce projet. Ceci, pour éviter toutes convoitises de la part de ses concurrents.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Développement - Alimentation

Aller plus loin

La BERD étend ses activités en Afrique du Nord

La BERD, Banque européenne de reconstruction et de développement, va étendre ses activités en l’Afrique du Nord et au Proche Orient. Cette annonce a été faite en marge de...

BCG Digital Ventures ouvre un centre d’innovation à Casablanca

BCG Digital Ventures (BCGDV), la branche d’innovation et de création d’entreprise de Boston Consulting Group (BCG), lance trois nouveaux centres dont un à Casablanca. La firme...

Agriculture : la société israélienne SupPlant étend ses activités au Maroc

Une société israélienne spécialisée dans « l’agriculture de précision » et « l’agriculture intelligente » du nom de SupPlant, a annoncé son intention de s’étendre au Maroc.

De lourdes sanctions contre Diana Holding et Rita Zniber en France

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a condamné Diana Holding, premier groupe agroalimentaire du Maroc et sa présidente Rita Maria Zniber, tous deux actionnaires de Marie...

Ces articles devraient vous intéresser :

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.