Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

9 août 2022 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de recherche énergétique (KIER) et le producteur indien d’électricité et de gaz NTPC.

Le premier mémorandum d’entente (MoU) a été signé le 25 juillet 2022 par Fatima Hamdouch, membre du COMEX de MASEN et Dr. Jong-Nam Kim, le président du KIER en présence de hauts représentants de la KOICA, indique un communiqué du MASEN. Il vise particulièrement à stimuler l’entente dans le domaine de la recherche et du développement EnR. De même, il servira à promouvoir des solutions innovantes d’énergies propres dans les régions africaines reculées.

À lire : Le Maroc veut devenir une « destination pour les énergies renouvelables »

Le second MoU a été signé par Rachid Bayed, directeur des opérations au sein du MASEN et Narinder Mohan Gupta, directeur général et directeur du développement international de NTPC à New Delhi le 20 juillet dernier, en marge de la 17ᵉ édition du « CII-Exim Bank Conclave sur le partenariat de Croissance Inde-Afrique ». Il vise principalement à renforcer les capacités dans le domaine des énergies renouvelables, fait part un communiqué de MASEN.

À lire : Énergies renouvelables : le Maroc encore plus ambitieux

Créée en 2010, MASEN est chargée de piloter les énergies renouvelables au Maroc. L’Agence contribue, à travers ses projets, à l’objectif national d’atteindre +52 % de part d’énergie renouvelable dans le mix électrique marocain à l’horizon 2030.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie solaire - Gaz

Aller plus loin

Le Maroc prépare 50 projets liés aux énergies renouvelables

Lors de la 26ᵉ conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP26) qui se tient à Glasgow, le Maroc a annoncé travailler sur la réalisation de 50 projets liés...

Le Maroc veut devenir une « destination pour les énergies renouvelables »

Le Maroc ambitionne de devenir une « destination pour les énergies renouvelables ». Dans ce sens, une bagatelle de 5,2 milliards de dollars dans des projets d’énergie solaire a...

Énergies renouvelables : le Maroc attire deux sociétés israéliennes

Les sociétés Enlight Renewable Energy et NewMedEnergy ont signé le 15 août dernier, un accord de coopération pour la mise en œuvre de nouveaux projets en matière d’énergies...

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Ces articles devraient vous intéresser :

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.