Sans le gazoduc avec le Maroc, l’Espagne importe plus de GNL

13 janvier 2022 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Espagne importe plus de gaz naturel liquéfié que de gaz naturel depuis la fermeture fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe.

Le transport de gaz par méthaniers est l’option trouvée par l’Espagne pour éviter toute rupture d’approvisionnement en gaz depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe. Ce type de transport permet d’importer plus de quantité de gaz naturel liquéfié (GNL). Depuis novembre, les importations de gaz à l’état liquide par l’Espagne ont augmenté de 53,4 % tandis que les importations de gaz par gazoduc ont chuté de 17,9 % par rapport à la même période de 2020.

À lire : L’Espagne a importé 69 % de gaz naturel liquéfié en décembre

Au total, les importations ont atteint 36 882 GWh, soit 18,7 % de plus qu’en novembre 2020. 34,8 % sont arrivées via Medgaz et 65,2 % sous forme de gaz naturel liquéfié. Le magazine britannique The Economist avait alerté en novembre que la fermeture du GME par l’Algérie pourrait « nuire à l’Espagne » qui traversait et continue de traverser une crise énergétique.

Dans tous les cas, l’Algérie reste le principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec 11 754 GWh, soit 31,9 %, suivie des États-Unis, avec 7 253 GWh, soit 19,7 % du total des importations de gaz à fin novembre.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

L’Algérie est à nouveau le principal fournisseur de gaz de l’Espagne

L’Algérie est redevenue en septembre le premier fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, au détriment des États-Unis qui occupaient cette place depuis janvier.

Espagne : le prix du gaz a augmenté de 50 % en un mois

Un mois après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a enregistré une hausse de 50 % en Espagne, atteignant 100...

Gaz : l’Espagne délaisse l’Algérie

L’Espagne a baissé ses importations de gaz d’Algérie de 42 % sur la période de janvier à juillet et a augmenté ses achats de la Russie de 15,6 % après la guerre...

L’Algérie incapable de fournir le volume du gazoduc Maghreb-Europe

L’importation du gaz naturel par l’Espagne est passée de 52 % à 31 % en décembre. Depuis la fermeture en octobre du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le pays a perdu 6...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

L’ONHYM et SDX Energy déposent une demande de concession d’exploitation de gaz

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et la société pétrolière SDX Energy ont adressé, le 18 juillet dernier, au ministère des mines, une demande de concession concernant l’exploitation de gaz naturel.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.