Sans le gazoduc avec le Maroc, l’Espagne importe plus de GNL

13 janvier 2022 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Espagne importe plus de gaz naturel liquéfié que de gaz naturel depuis la fermeture fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe.

Le transport de gaz par méthaniers est l’option trouvée par l’Espagne pour éviter toute rupture d’approvisionnement en gaz depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe. Ce type de transport permet d’importer plus de quantité de gaz naturel liquéfié (GNL). Depuis novembre, les importations de gaz à l’état liquide par l’Espagne ont augmenté de 53,4 % tandis que les importations de gaz par gazoduc ont chuté de 17,9 % par rapport à la même période de 2020.

À lire : L’Espagne a importé 69 % de gaz naturel liquéfié en décembre

Au total, les importations ont atteint 36 882 GWh, soit 18,7 % de plus qu’en novembre 2020. 34,8 % sont arrivées via Medgaz et 65,2 % sous forme de gaz naturel liquéfié. Le magazine britannique The Economist avait alerté en novembre que la fermeture du GME par l’Algérie pourrait « nuire à l’Espagne » qui traversait et continue de traverser une crise énergétique.

Dans tous les cas, l’Algérie reste le principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec 11 754 GWh, soit 31,9 %, suivie des États-Unis, avec 7 253 GWh, soit 19,7 % du total des importations de gaz à fin novembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

José Manuel Albares salue la coopération migratoire avec le Maroc

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a salué la bonne coopération migratoire avec le Maroc, laquelle a permis d’empêcher l’entrée de plus de 1 000...

L’Espagne a importé 69 % de gaz naturel liquéfié en décembre

L’Espagne a importé en décembre 69 % de gaz naturel liquéfié contre 47 % en 2020, une augmentation due à la fermeture par l’Algérie du gazoduc Maghreb-Europe qui passe par le...

L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

La crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, n’est pas près de...

L’Algérie a du mal à satisfaire la demande en gaz de l’Espagne

L’Espagne pourra-t-elle faire face à une rupture d’approvisionnement en gaz depuis l’Algérie ? C’est ce que veulent savoir les députés du Congrès qui ont adressé une série de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Importante découverte de gaz au Maroc

La société britannique Chariot Oil & Gas a récemment annoncé avoir fait une importante découverte de gaz naturel au Maroc, dans la licence « Loukos Onshore ».

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.