Entre le Maroc et l’Algérie, le coeur de l’Espagne balance

28 avril 2022 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a exprimé ce mercredi au Congrès la volonté de l’Espagne d’entretenir « les meilleures relations » de voisinage aussi bien avec l’Algérie que le Maroc.

« Je réaffirme mon engagement envers l’Algérie et le gouvernement algérien et je réitère notre volonté d’avoir les meilleures relations avec eux », a déclaré Albares, soulignant que cette relation « n’est pas incompatible avec les bonnes relations avec le Maroc ».

La porte-parole du Parti populaire (PP) au Congrès, Valentina Martínez, a reproché au gouvernement d’avoir ouvert une crise avec l’Algérie en décidant de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara qu’il considère comme la base « la plus sérieuse, la plus réaliste et la plus crédible » pour résoudre le conflit. En réaction à ce changement de position de l’Espagne, l’Algérie a rappelé son ambassadeur à Madrid pour des consultations, rappelle EFE.

À lire : Après le Maroc, l’Espagne en crise avec l’Algérie

Le gouvernement avait assuré que cette crise avec l’Algérie, l’un de ses principaux fournisseurs de gaz, n’affecterait pas l’approvisionnement régulier de l’Espagne. Mais, l’Algérie a annoncé récemment qu’elle allait revoir à la hausse le prix de cession du gaz à l’Espagne, a souligné le PP, accusant le gouvernement de « tromperie et de mensonges ».

En réponse à ces critiques du PP, le ministre Albares a réitéré que l’Algérie « est un partenaire sûr et fiable » avec lequel l’Espagne veut maintenir les « meilleures relations », précisant toutefois que la normalisation des relations avec le Maroc offre beaucoup d’avantages à l’Espagne comme la réouverture des frontières maritimes et celle à venir des frontières de Ceuta et Melilla, la réactivation du groupe de travail sur la délimitation des eaux territoriales, etc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Diplomatie - Autonomie Sahara - Gaz

Aller plus loin

L’Algérie menace d’augmenter le prix de la fourniture de gaz à l’Espagne

L’Algérie envisage de revoir à la hausse les prix de cession du gaz à l’Espagne, après que celle-ci a déclaré son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc.

Après le Maroc, l’Espagne en crise avec l’Algérie

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, aurait indiqué lors de sa visite jeudi à Rabat, qu’il n’envisage pas de se rendre prochainement en Algérie. Les deux pays...

Crise avec l’Algérie : le Congrès espagnol interpelle le gouvernement

À l’initiative du Parti populaire (PP), soutenu par les autres groupes parlementaires au Congrès, à l’exception du PSOE, Podemos et Bildu, le président Pedro Sanchez sera...

L’Espagne négocie avec l’Algérie le maintien du prix du gaz jusqu’en 2024

La société espagnole Naturgy négocie depuis l’année dernière avec la compagnie nationale algérienne, Sonatrach, le renouvellement au même prix de son contrat gazier jusqu’en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

GNL : Le Maroc se dote d’un terminal flottant à Nador West Med

Le Maroc s’apprêterait à lancer un appel d’offres pour la construction d’un terminal flottant de gaz naturel liquéfié (GNL) au port de Nador West Med.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...