Voici les photos des « Metal Shark » cédés par les USA au Maroc

28 mars 2022 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux bateaux d’interception de type « Metal Shark », d’une longueur de 11 mètres, ont été remis jeudi dernier par les États-Unis à la Marine royale marocaine.

C’est dans le cadre des préparatifs de la prochaine édition de l’exercice militaire African Lion organisé en partenariat avec le Maroc, que ce transfert a été effectué.

À lire : Les Etats-Unis offrent deux bateaux à la marine royale marocaine

D’une valeur de 970 000 dollars, ces deux bateaux visent à consolider et à renforcer la capacité de la Marine royale marocaine la lutte contre le trafic illicite dans les eaux régionales.

À lire :Maroc – États-Unis : fin des préparatifs de l’African Lion 2022

Ces deux bateaux viennent également donner un cachet spécial au partenariat militaire entre le Maroc et les États-Unis, avait indiqué un communiqué de l’ambassade des États-Unis au Maroc.

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Photos - Marine Royale Marocaine

Aller plus loin

Maroc – États-Unis : fin des préparatifs de l’African Lion 2022

L’État-major des Forces armées royales (FAR) de la zone Sud accueille la réunion de planification finale de l’exercice African Lion 2022, avec la participation de représentants...

Les États-Unis saluent les efforts du Maroc pour la paix et la sécurité

Le Secrétaire d’État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient Joey Hood s’est entretenu ce mercredi à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita....

Le Maroc, un « allié incontournable » pour les Etats-Unis

La coopération militaire entre le Maroc et les États-Unis est « sans limite » et porteuse d’énormes opportunités pour l’avenir. C’est ce qu’a déclaré le Général de division,...

Le Maroc et les Etats-Unis préparent l’African Lion 2022

L’État-major des Forces armées royales (FAR) de la zone Sud accueille, jusqu’au 28 janvier 2022, la réunion de planification générale de l’exercice African Lion 2022, avec la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

Le Maroc a commandé des hélicoptères H135 d’Airbus auprès du constructeur aéronautique européen, Airbus. De quoi moderniser et renforcer sa flotte d’hélicoptères militaires.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc établit une nouvelle zone militaire au Nord

Le Maroc va se doter d’une nouvelle zone militaire dans le nord du pays. De quoi quadriller davantage le territoire national.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.