Les étudiants marocains en France très prisés par les entreprises

31 mars 2023 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

Première communauté universitaire étrangère en France, les étudiants marocains constituent un « vivier de talents » que les PME et des start-ups s’arrachent.

En France, on dénombre 400 000 étudiants étrangers, soit 8 % de plus en un an, la plus forte progression depuis quinze ans, selon les chiffres de l’INSEE. Parmi eux, 12 000 étudiants et chercheurs de 150 nationalités, hébergés à la Cité internationale de Paris. « Le nombre de candidatures a augmenté de près de 20 % cette année », calcule Michel Kriebs, directeur de l’hébergement auprès du Parisien. Les étudiants marocains et algériens constituent la première communauté universitaire. Ils sont suivis par les Chinois, les Italiens et les Sénégalais.

À lire : Les étudiants marocains en France, une main d’œuvre qualifiée

D’après une enquête de l’institut Kantar, l’accueil des étudiants étrangers en France rapporte 5 milliards d’euros par an. Ces étudiants constituent également un « vivier de talents » vers qui se tournent les PME et les start-ups. « Nous assistons de plus en plus d’entreprises dans leurs projets de recrutement d’étudiants étrangers, confie Géraldine Renaudière, manageuse chez Fragomen, un cabinet d’avocats spécialisé. Jusqu’à présent, il s’agissait surtout de multinationales, mais nous accompagnons aussi des PME et des start-ups. » Ces entreprises viennent puiser dans les facs et les grandes écoles « un vivier de talents », ajoute-t-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Etudiants - Education

Aller plus loin

France : la « loi Immigration » va faire mal aux étudiants marocains

Le monde universitaire dénonce le durcissement des conditions d’arrivée des étudiants étrangers en France prévu dans la loi immigration, votée mardi 19 décembre, et se mobilise...

Des repas à un euro pour les étudiants marocains en France

À l’instar des étudiants français et d’autres nationalités, les étudiants marocains pourraient bénéficier de l’abaissement à un euro du tarif des repas servis dans les...

Des étudiants marocains parlent de leur expérience en Israël

Après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël sont devenus des alliés et coopèrent dans plusieurs domaines notamment l’éducation. De nombreux étudiants marocains...

Ces étudiants marocains qui font la France

Depuis quelques années, les étudiants marocains arrivent en tête du classement des étudiants étrangers en France. Ils contribuent à l’économie du pays, au renforcement de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.