Un eurodéputé espagnol veut que l’Europe fasse pression sur le Maroc

24 juillet 2021 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’eurodéputé espagnol Jordi Cañas demande à l’Union européenne (UE) de faire pression sur le Maroc pour accélérer le retour de plus de 800 migrants mineurs qui sont arrivés en masse à Ceuta en mai dernier.

Jordi Cañas a demandé vendredi à la Commission européenne si des contacts ont été pris avec le Maroc en vue du rapatriement des plus de 800 mineurs qui continuent de vivre dans les centres d’accueil ou d’errer dans les rues de Ceuta, après leur arrivée massive en mai dernier. Pour l’eurodéputé qui s’est rendu cette semaine dans la ville autonome pour s’enquérir de la situation de ces mineurs, la Commission européenne doit exécuter la résolution du parlement européen qui a condamné en juin dernier Rabat pour avoir « utilisé les migrants mineurs à des fins politiques ».

À lire : Mineurs non accompagnés : l’Union européenne salue l’engagement du Maroc

Face à la « passivité » du Maroc, sinon à la difficulté de collaborer avec les autorités marocaines pour le retour des mineurs, Cañas a demandé à l’UE de suspendre sa coopération avec le Maroc, tant que ce dernier n’aura pas signé un accord de rapatriement des mineurs et réaffirmé son engagement à respecter la Convention relative aux droits de l’enfant.

« Le chantage migratoire et économique dont souffrent Ceuta et Melilla de la part de Rabat, n’est pas un problème espagnol mais européen, car il s’agit aussi d’une frontière de l’UE. Le Maroc a abandonné à son sort plus de 800 mineurs non accompagnés en Espagne et l’UE ne peut pas permettre que cette situation ne soit pas régularisée », a-t-il conclu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Union européenne - Ceuta (Sebta) - Enfant - Rapatriement

Aller plus loin

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

Le Maroc s’oppose au transfert en Espagne des mineurs bloqués à Sebta

Les mineurs récupérés à Sebta sont aux mains des autorités marocaines en attendant le retour de l’effectif restant. Avant l’arrivée de leurs familles, ils sont hébergés dans...

Mineurs non accompagnés : l’Union européenne salue l’engagement du Maroc

La décision du Maroc de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens a été saluée...

Près d’un millier de mineurs marocains toujours présents à Sebta

Environ 810 mineurs marocains se trouveraient toujours dans l’enclave espagnole de Sebta, d’après les autorités locales. Ces mineurs sont actuellement hébergés dans des centres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...