Mineurs non accompagnés : l’UE félicite le Maroc pour la prise en main du dossier

2 juin 2021 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Union européenne (UE) a félicité mardi le Maroc pour avoir pris la décision de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés en situation irrégulière dans certains pays européens.

« Je salue cette annonce importante du Maroc aujourd’hui (mardi) concernant la réadmission des mineurs non accompagnés », a publié sur son compte Twitter, Oliver Varhelyi, commissaire européen au Voisinage et à l’élargissement, qui a réitéré la volonté de l’UE de poursuivre sa « coopération étroite avec le Maroc pour relever les défis migratoires » et renforcer ce partenariat bilatéral « dans l’intérêt mutuel ».

Le ministère des Affaires étrangères, de la coopération et des Marocains résidant à l’étranger a indiqué dans un communiqué, que le roi Mohammed VI « a bien voulu réitérer Ses Très Hautes Instructions aux ministres chargés de l’Intérieur et des Affaires étrangères afin que la question des mineurs marocains non accompagnés, se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens, soit définitivement réglée ».

Le souverain dit avoir réaffirmé « l’engagement clair et ferme du Royaume du Maroc à accepter le retour des mineurs non accompagnés dûment identifiés », informe le communiqué qui rappelle que « le Maroc est disposé à collaborer, comme il l’a toujours fait, avec les pays européens et l’Union européenne, pour le règlement de cette question » et espère pouvoir compter sur la bonne collaboration des pays comme la France et l’Espagne qui sont le plus concernés par la question.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Espagne - Union européenne - Mohammed VI - Enfant - Jeunesse

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI prend en charge le dossier des mineurs non accompagnés

La question des mineurs marocains non accompagnés à l’étranger préoccupe le roi Mohammed VI qui a renouvelé ses instructions aux différents ministres en charge du dossier afin...

Mineurs non accompagnés : l’Union européenne salue l’engagement du Maroc

La décision du Maroc de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens a été saluée...

Un eurodéputé espagnol veut que l’Europe fasse pression sur le Maroc

L’eurodéputé espagnol Jordi Cañas demande à l’Union européenne (UE) de faire pression sur le Maroc pour accélérer le retour de plus de 800 migrants mineurs qui sont arrivés en...

Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité