La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

23 novembre 2022 - 14h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Les données de la Direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère israélien de la Défense indiquent que les exportations militaires et de sécurité israéliennes « ont bondi de 30 % » l’année dernière, rapporte Haaretz. Selon le quotidien israélien, cette percée se poursuit cette année, où des volumes de ventes particulièrement élevés vont être enregistrés. Sans oublier une longue liste d’énormes contrats de défense.

À lire : Le Maroc veut acquérir des armes israéliennes plus redoutables pour contrer les cibles ennemies

Cette percée dans les ventes d’armes israéliennes s’explique par la signature d’accords de normalisation avec quatre pays arabes que sont les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan, mais aussi par la guerre russo-ukrainienne.

Sujets associés : Exportations - Relations Maroc Israël - Défense - Armement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Israël va-t-il vendre son système de défense aérienne Spyder au Maroc ?

Israël a accepté de vendre Spyder, un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis. Le Maroc pourrait être le prochain client.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa...

Le Maroc veut acquérir des armes israéliennes plus redoutables pour contrer les cibles ennemies

En crise avec l’Algérie, le Maroc veut commander des armes plus redoutables auprès d’Israël pour, en cas de besoin, lancer des frappes contre des cibles...

Le Maroc achète 150 drones israéliens WanderB et ThunderB

Le Maroc a acquis 150 drones WanderB et ThunderB, fabriqués par la société israélienne BlueBird (détenue à 50 % par Israel Aerospace Industries – IAI) et prévoit d’acheter autant de...

Nous vous recommandons

Exportations

L’Espagne en guerre contre la tomate marocaine

La croissance des exportations marocaines de tomate vers l’UE inquiète les producteurs espagnols qui appellent à une « politique d’amélioration de la compétitivité ».

L’Espagne a vendu du matériel militaire au Maroc pour 15 millions d’euros en 2021

Le Maroc a acheté divers matériels de défense auprès de l’Espagne pour 14,9 millions d’euros en 2021, selon un rapport du secrétaire d’État espagnol au Commerce sur les exportations de matériel de défense.

Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer des visas pour les anciens transporteurs, notamment ceux de la zone...

Russie : l’interdiction d’exportation des fruits et légumes européens profite au Maroc

La Russie vient de prolonger d’un an son interdiction de fruits et légumes européens sur son territoire imposée depuis 2014. Cette mesure, qui pénalise des pays comme l’Espagne qui enregistre des pertes estimées à 300 millions d’euros, profite en revanche au...

Relations Maroc Israël

David Govrin, un fardeau pour l’avancement des relations bilatérales

David Govrin, chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat, est devenu un fardeau dans les relations entre l’État hébreu et le Maroc. C’est du moins ce qu’auraient dit les autorités marocaines à leurs homologues...

Le ministre israélien de la Défense bientôt au Maroc

Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, se rendra au Maroc dans les prochains mois. Après la normalisation de leurs relations, les deux pays se sont engagés à collaborer dans plusieurs domaines, notamment celui du renseignement et du commerce...

Des responsables marocains attendus en Israël en février

Une délégation marocaine de haut niveau est attendue courant février prochain en Israël, a indiqué vendredi, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita lors de son échange téléphonique avec le conseiller à la sécurité nationale d’Israël, Meir Ben...

L’Algérie accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine

L’Armée nationale populaire (ANP) accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine dans le but de la liquider au service d’Israël. Alger n’a toujours pas digéré l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel...

Un parti marocain appelle à l’annulation de la normalisation Maroc-Israël

L’Alliance de la fédération de gauche, ex-Fédération de la gauche démocratique (FGD) met en garde contre les dangers de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, notamment les nouveaux accords de sécurité signés avec...

Défense - Armement

L’Espagne a vendu des armes au Maroc pour 12,5 millions d’euros en 2020

L’Espagne a vendu au Maroc du matériel de défense (grenades, explosifs, détonateurs, etc.) pour une valeur totale de 12,5 millions d’euros en 2020, selon un rapport du secrétaire d’État au Commerce.

African Lion 21 dans le Sahara marocain

Des manœuvres militaires auront lieu dans le Sahara marocain dans le cadre des exercices de l’African Lion 21 prévu en juin prochain. Une première.

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’en est pris une fois de plus au royaume et l’accuse de vouloir saper le moral des...

Faible probabilité d’un conflit entre le Maroc et l’Espagne

Un expert de l’islam et du monde arabe considère que l’ouverture d’un conflit armé entre le Maroc et l’Espagne est peu probable.

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes...