Bruxelles : une femme d’origine marocaine à la tête de la mairie de Forest

11 février 2022 - 07h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Partie pour assurer l’intérim du maire Stéphane Roberti, la Marocaine Mariam El Hamidine (Ecolo) fera le reste du mandat. 

Après plus d’un an d’absence au poste de bourgmestre de Forest, Stéphane Roberti s’en va pour des raisons de santé. Il a annoncé sa démission mardi soir. Pour continuer le travail entamé par ce dernier, le groupe Écolo propose Mariam El Hamidine pour ce poste vacant, relate BX1.

À lire : Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

«  Rien n’est compliqué quand on aime et j’aime ce que je fais. Avec tout le collège, avec le PS, avec qui on a déjà travaillé la législature passée, je pense sincèrement qu’on forme une bonne équipe. Ensemble, on va arriver à faire de belles choses et on va continuer surtout à faire de belles choses. Je pense qu’avec de la bonne volonté, avec du travail, beaucoup de travail, tout va aller ».

À lire : Allemagne : une Marocaine élue députée

Mariam El Hamidine affirme qu’elle ne s’attendait pas à la démission de Stéphane Roberti. Mais elle souligne qu’il a pris cette décision librement et en toute connaissance de cause. Pour les habitants de Forest qui se sont réveillés avec la nouvelle, cette démission est pour le moins inattendue. « Je savais qu’il était malade mais que ce soit aussi sérieux au point de conduire à sa démission, c’est inattendu », a expliqué une habitante. Pour une autre, « Stéphane Roberti était un maire exemplaire qui se souciait de ses administrés ». Pourtant, ils sont nombreux à exiger le remboursement du salaire que continuait de percevoir le maire sortant alors qu’il était en arrêt maladie.

À lire : Belgique : le Marocain Mohamed Ridouani élu bourgmestre de Louvain

À 58 ans, Mariam El Hamidine devient la première femme d’origine marocaine à occuper cette fonction. Elle se définit comme une citoyenne du monde et ne veut pas faire figure de symbole. « J’adore mes origines, j’aime la Belgique et je ne veux pas qu’on m’enferme dans de petites cases », a-t-elle souligné.

Sujets associés : Bruxelles - Femme marocaine - Mariam El Hamidine - MRE

Aller plus loin

Bruxelles : des communes interdisent la venue de deux leaders de l’extrême-droite

A Bruxelles, deux leaders d’extrême droite flamande et néerlandaise se sont vus refuser l’accès à des communes pour organiser un rassemblement. Filip Dewinter et Geert Wilders,...

Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

La Néerlandaise d’origine marocaine Kauthar Bouchallikht entre dans l’histoire politique des Pays-Bas en devenant la première femme voilée qui siégera au parlement. Le chemin a...

Allemagne : une Marocaine élue députée

Sanae Abdi, une Maroco-allemande, membre du Parti social-démocrate entre dans l’histoire politique de l’Allemagne, en se faisant élire au Bundestag, l’assemblée parlementaire...

Mariam El Hamidine désignée candidate à la mairie de Forest

A Bruxelles, le parti Ecolo a confirmé la désignation de la conseillère Mariam El hamidine, d’origine marocaine, déjà bourgmestre par intérim, comme candidate à la mairie de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.