Recherche

France : des Jordaniens tabassés car ils parlaient arabe

© Copyright : DR

28 octobre 2020 - 14h00 - Société

Un frère et une sœur jordaniens, la « vingtaine », ont été agressés jeudi soir à Angers. Suite à leur plainte, le parquet d’Angers a décidé d’entamer une enquête pour identifier les agresseurs.

Ils se seraient fait agresser parce qu’ils ne parlaient pas le français. Le frère Muhammad Abu Eid et sa sœur Heba, ont affirmé avoir été insultés et frappés alors qu’ils rentraient à leur domicile. L’attaque aurait commencé par des insultes dans un bus. « La sœur ne maîtrise pas très bien le français. Il y a une discussion qui va s’engager ». Les agresseurs auraient adressé des mots comme" Est-ce qu’on est en France ? Alors on parle le français ", rapporte 20 minutes, citant le procureur d’Angers, Eric Bouillard.

Alors que les deux frères descendus du bus se dirigeaient vers une résidence universitaire chez un ami, « ils vont être suivis et il va y avoir une agression devant la résidence universitaire », détaille le magistrat. Le jeune homme, de même que sa sœur, ont été frappés au visage par les agresseurs qui ont pris la fuite.

Les agresseurs sont toujours recherchés, les résultats de la vidéosurveillance sont toujours attendus, car, se préoccupe le procureur, « il y a des choses qui vont être à reprendre avec les victimes, comme le décalage de la langue ». « On peut se trouver dans une agression à caractère raciste, non pas qu’on en doute, mais cela mérite d’être vérifié » a-t-il précisé.

Pour rappel, le jeune Muhammad Abu Eid avait relaté sur facebook leur agression. Il s’était présenté comme un assistant en langue arabe et boursier du gouvernement français.

Mots clés: France , Droits et Justice , Islamophobie , Racisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact