France : des Jordaniens tabassés car ils parlaient arabe

28 octobre 2020 - 14h00 - France - Ecrit par : J.K

Un frère et une sœur jordaniens, la "vingtaine", ont été agressés jeudi soir à Angers. Suite à leur plainte, le parquet d’Angers a décidé d’entamer une enquête pour identifier les agresseurs.

Ils se seraient fait agresser parce qu’ils ne parlaient pas le français. Le frère Muhammad Abu Eid et sa sœur Heba, ont affirmé avoir été insultés et frappés alors qu’ils rentraient à leur domicile. L’attaque aurait commencé par des insultes dans un bus. "La sœur ne maîtrise pas très bien le français. Il y a une discussion qui va s’engager ". Les agresseurs auraient adressé des mots comme" Est-ce qu’on est en France ? Alors on parle le français ", rapporte 20 minutes, citant le procureur d’Angers, Eric Bouillard.

Alors que les deux frères descendus du bus se dirigeaient vers une résidence universitaire chez un ami, "ils vont être suivis et il va y avoir une agression devant la résidence universitaire ", détaille le magistrat. Le jeune homme, de même que sa sœur, ont été frappés au visage par les agresseurs qui ont pris la fuite.

Les agresseurs sont toujours recherchés, les résultats de la vidéosurveillance sont toujours attendus, car, se préoccupe le procureur, "il y a des choses qui vont être à reprendre avec les victimes, comme le décalage de la langue ". "On peut se trouver dans une agression à caractère raciste, non pas qu’on en doute, mais cela mérite d’être vérifié " a-t-il précisé.

Pour rappel, le jeune Muhammad Abu Eid avait relaté sur facebook leur agression. Il s’était présenté comme un assistant en langue arabe et boursier du gouvernement français.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Racisme - Islamophobie

Aller plus loin

Italie : un homme tire sur des Marocains, cinq blessés

Cinq jeunes d’origine marocaine ont été blessés à Naples, dont un sérieusement, par des coups de feu tirés par un individu âgé d’une quarantaine d’années.

Italie : choc et indignation après l’agression d’un Marocain par la police (vidéo)

Un Marocain se trouvait dans un restaurant à Brescia, en Italie, quand il a été agressé par un policier sous le regard de son épouse et ses deux enfants. Une manifestation a été...

Belgique : une famille musulmane victime d’une agression islamophobe et raciste

Partis samedi pour se reposer à Hierlot, un hameau de la commune Lierneux, Farida Aarrass et sa famille en sont revenus plus tôt et surtout sous le choc. Ils ont subi les...

Belgique : "On n’est pas au Maroc ici", un commerçant raciste s’en prend à deux femmes

Parties en excursion en Flandre, Daniza, une Belge, et son amie ont été victimes d’agression et ont essuyé des injures racistes proférées à leur encontre par un commerçant, qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.