Maroc : Sound Energy voit grand

4 mai 2021 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : J.D

Alors qu’elle s’apprête à lancer au plus tard en 2023, la commercialisation du gaz naturel liquéfié (GNL), la société anglaise Sound Energy ambitionne de devenir le deuxième ravitailleur du marché national de GNL aux côtés de l’Algérie.

Détentrice d’un permis d’exploration du champ gazier de Tendrara, Sound Energy, après la commercialisation du gaz naturel qu’elle s’apprête à lancer d’ici 2023 au plus tard, compte construire une usine de liquéfaction qui permettra de fournir à l’horizon 2025, quelque 100 millions M3/an, soit 9 % des besoins annuels en GNL du Maroc. L’information est rapportée par Medias24 d’une source bien renseignée, signalant par ailleurs que l’entreprise anglaise va arriver à exploiter le potentiel du champ de Tendrara doté des réserves confirmées de puits TE-5, TE-6 et TE-7.

Selon un expert consulté par Medias24, depuis la signature du contrat d’exploration en 2018 avec l’ONHYM, la société a mené plusieurs études techniques et environnementales en vue de répondre à une partie des besoins gaziers du Maroc sur la période de 2025-2030. « Après une phase d’exploration et de confirmation des réserves, Sound Energy va enfin pouvoir vendre le gaz », détaille l’expert, soulignant que certains puits confirmés sont déjà prêts à produire du gaz naturel à être liquéfié.

À l’en croire, Sound Energy est quasiment prête à commercialiser le gaz mais opte à l’étape actuelle, pour la diversification de l’approvisionnement en gaz des centrales électriques alimentées à 100 % par l’Algérie. « C’est en réalité l’Espagne et l’Algérie qui fournissent le Royaume en le rétribuant en nature pour régler le montant du transport par gazoduc ». À la suite des centrales électriques, Sound Energy s’intéresse au marché industriel local qui a besoin du gaz naturel pour le combustible ou l’énergie, signale-t-on.

Dans sa politique minutieuse de conquête de marché, la société d’exploitation a signé avec l’italienne « Italie Fluides » pour liquéfier le gaz et une usine de liquéfaction va être construite à proximité du champ de Tendrara pour pouvoir le livrer à une température de moins 160 degrés Celsius, ceci à défaut de gazoduc pour transporter le gaz dans différentes régions éloignées du Maroc. Une fois liquéfié, le produit sera distribué par des camions de la société Afriquia, signataire d’un contrat de distribution.

Si le ministère marocain de l’Énergie et des mines estime à 1,1 milliard de mètres-cubes, les besoins annuels en gaz pour la période 2025-2030, Sound Energy qui a signé pour 25 ans, envisage si nécessaire, de multiplier les forages afin de subvenir aux besoins nationaux qui devraient passer à 1,7 milliard de mètres-cubes de gaz en 2030 et 3 milliards en 2040.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement - Gaz - Sound Energy

Aller plus loin

Construction imminente d’un gazoduc à Tanger et Casablanca

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) vient de lancer un avis d’appel d’offres pour le recrutement d’un cabinet qui se chargera des études précédant la mise...

Démenti de Sound Energy sur une usine au Maroc

La compagnie gazière Sound Energy PLC a indiqué n’avoir conclu aucun accord avec une usine marocaine de gaz naturel liquéfié. L’entreprise britannique vient ainsi apporter un...

Sound Energy obtient un prêt pour ses prospections de gaz au Maroc

Afriqua Gaz a accordé un prêt de 18 millions de dollars à la société britannique Sound Energy pour financer le développement de la première phase du projet de production de gaz...

Redressement fiscal pour Sound Energy

La filiale marocaine de la compagnie gazière britannique Sound Energy, fait l’objet d’un redressement fiscal concernant les impôts et taxes de la période 2016-2017. La firme...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...