Maroc : Sound Energy voit grand

4 mai 2021 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : J.D

Alors qu’elle s’apprête à lancer au plus tard en 2023, la commercialisation du gaz naturel liquéfié (GNL), la société anglaise Sound Energy ambitionne de devenir le deuxième ravitailleur du marché national de GNL aux côtés de l’Algérie.

Détentrice d’un permis d’exploration du champ gazier de Tendrara, Sound Energy, après la commercialisation du gaz naturel qu’elle s’apprête à lancer d’ici 2023 au plus tard, compte construire une usine de liquéfaction qui permettra de fournir à l’horizon 2025, quelque 100 millions M3/an, soit 9 % des besoins annuels en GNL du Maroc. L’information est rapportée par Medias24 d’une source bien renseignée, signalant par ailleurs que l’entreprise anglaise va arriver à exploiter le potentiel du champ de Tendrara doté des réserves confirmées de puits TE-5, TE-6 et TE-7.

Selon un expert consulté par Medias24, depuis la signature du contrat d’exploration en 2018 avec l’ONHYM, la société a mené plusieurs études techniques et environnementales en vue de répondre à une partie des besoins gaziers du Maroc sur la période de 2025-2030. « Après une phase d’exploration et de confirmation des réserves, Sound Energy va enfin pouvoir vendre le gaz », détaille l’expert, soulignant que certains puits confirmés sont déjà prêts à produire du gaz naturel à être liquéfié.

À l’en croire, Sound Energy est quasiment prête à commercialiser le gaz mais opte à l’étape actuelle, pour la diversification de l’approvisionnement en gaz des centrales électriques alimentées à 100 % par l’Algérie. « C’est en réalité l’Espagne et l’Algérie qui fournissent le Royaume en le rétribuant en nature pour régler le montant du transport par gazoduc ». À la suite des centrales électriques, Sound Energy s’intéresse au marché industriel local qui a besoin du gaz naturel pour le combustible ou l’énergie, signale-t-on.

Dans sa politique minutieuse de conquête de marché, la société d’exploitation a signé avec l’italienne « Italie Fluides » pour liquéfier le gaz et une usine de liquéfaction va être construite à proximité du champ de Tendrara pour pouvoir le livrer à une température de moins 160 degrés Celsius, ceci à défaut de gazoduc pour transporter le gaz dans différentes régions éloignées du Maroc. Une fois liquéfié, le produit sera distribué par des camions de la société Afriquia, signataire d’un contrat de distribution.

Si le ministère marocain de l’Énergie et des mines estime à 1,1 milliard de mètres-cubes, les besoins annuels en gaz pour la période 2025-2030, Sound Energy qui a signé pour 25 ans, envisage si nécessaire, de multiplier les forages afin de subvenir aux besoins nationaux qui devraient passer à 1,7 milliard de mètres-cubes de gaz en 2030 et 3 milliards en 2040.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement - Gaz - Sound Energy

Aller plus loin

Démenti de Sound Energy sur une usine au Maroc

La compagnie gazière Sound Energy PLC a indiqué n’avoir conclu aucun accord avec une usine marocaine de gaz naturel liquéfié. L’entreprise britannique vient ainsi apporter un...

Construction imminente d’un gazoduc à Tanger et Casablanca

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) vient de lancer un avis d’appel d’offres pour le recrutement d’un cabinet qui se chargera des études précédant la mise...

Le Maroc veut améliorer l’approvisionnement du gaz naturel liquéfié

Le ministre de l’Energie, Aziz Rabbah, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour la conception et la mise en place d’une unité flottante de stockage et de...

Le Maroc recherche du financement pour exploiter son gaz

Le Maroc s’apprête à lancer deux projets gaziers importants afin d’augmenter de 70 Mpi3 son exploitation de gaz naturel dans les cinq prochaines années.

Ces articles devraient vous intéresser :

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Tendrara : les prospections de gaz de Sound Energy financées par Attijariwafa Bank

Les discussions entre la société britannique d’exploration gazière Sound Energy et Attijariwafa Bank concernant le financement par emprunt du projet gazier de Tendrara (Maroc) connaissent des avancées importantes.

Plus de 90% des puits au Maroc sont clandestins

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90 % des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Gaz : Sound Energy annonce des champs prometteurs au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy fait des progrès significatifs dans le cadre de la phase 2 de la concession de production de Tendrara et annonce de belles perspectives.

Gaz naturel de Tendrara : les ambitions énergétiques du Maroc se concrétisent

La société britannique en charge de l’exploitation du gisement de gaz de Tendrara, Sound Energy, indique que les premières recettes générées par ce projet devraient être perçues dès 2024. L’entreprise collabore étroitement avec l’Office National de...

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.