Hakim Ziyech, le « rebelle » qui a failli déraper

20 novembre 2022 - 20h50 - Monde - Ecrit par : P. A

Hakim Ziyech aurait pu continuer à jouer pour les Pays-Bas, après avoir intégré les équipes juniors néerlandaises. Mais il a préféré rejoindre les Lions de l’Atlas. Aux Pays-Bas comme au Maroc, le joueur à la forte personnalité, est qualifié de « rebelle ».

Hakim Ziyech a perdu son père quand il avait 10 ans. Très affecté par cette perte, il a abandonné l’école et n’était plus intéressé par le football. Il a repris goût à la vie un an plus tard et a recommencé par jouer au football. Le club de Heerenveen a remarqué son talent et l’a recruté. En 2012, à l’âge de 19 ans, il fait ses débuts en première division lors d’un match contre le Rapid Bucarest (4-0) à l’Europa League.

Devenu numéro 10 à Twente pour 3,5 millions d’euros, il a réalisé de bonnes performances jusqu’au départ de l’entraîneur Schreuder qui l’a recruté. « Schreuder est un entraîneur incroyable. Honnête, loyal. Il sait exactement comment traiter les joueurs. Guardiola ou Mourinho n’auraient pas fait mieux », a déclaré Ziyech après le départ de son coach. Des déclarations qui avaient suscité une vague de réactions, rappelle Bolavip.

À lire : Hakim Ziyech, le « plus grand talent du Maroc pour cette Coupe du monde »

C’est dans cette crise que Ziyech a accepté de jouer pour l’équipe nationale marocaine en octobre 2015. « Je veux juste jouer. Je ne parle pas la langue, mais je sais d’où je viens », a-t-il souligné. Transféré à l’Ajax pour 11 millions d’euros où il est devenu l’un des éléments clés de l’équipe, il s’est brouillé avec les supporters après une défaite contre le PSV, supprimant ensuite toutes les photos du club de ses réseaux sociaux. Ziyech rejoint ensuite Chelsea, son club actuel, pour 40 millions d’euros.

Au Maroc, sous Vahid Halilhodzic, le « rebelle » a eu une crise avec l’entraîneur qui lui a reproché de prétexter d’une blessure pour ne pas jouer, « bien que des tests médicaux aient montré qu’il pouvait jouer », avait indiqué le Franco-Bosnien qui ne l’a plus jamais convoqué pour des matchs. En réaction, Ziyech a décidé en février de « ne plus retourner en équipe nationale ». Après le départ de Vahid, il a accepté de revenir jouer sous le nouveau coach, Walid Regragui.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Walid Regragui - Lions de l’Atlas - Hakim Ziyech

Aller plus loin

Absent à la CAN, Hakim Ziyech veut se concentrer sur sa carrière

Non convoqué par le sélectionneur pour la Coupe d’Afrique au Cameroun, Hakim Ziyech dit se concentrer pour le moment sur sa carrière à Chelsea.

Hakim Ziyech parle de la relation « fusionnelle » avec sa maman

Hakim Ziyech aborde sans langue de bois les vicissitudes de sa vie privée et professionnelle, de la mort de son père à sa participation à la coupe du monde 2020 au Qatar, sans...

Walid Regragui convainc Hakim Ziyech de revenir en sélection

L’international marocain Hakim Ziyech qui a refusé de jouer pour le Maroc sous les ordres de coach Vahid rejoint bientôt l’effectif des Lions de l’Atlas. Les échanges entre...

Walid Regragui à propos de Hakim Ziyech : « Si vous lui donnez de l’amour, il mourra pour vous »

Le sélectionneur marocain Walid Regragui estime que Hakim Ziyech n’est pas aussi « rebelle » qu’on le pense. Selon lui, le joueur né aux Pays-Bas est prêt à « mourir pour vous »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Impact du parcours historique des Lions de l’Atlas sur la perception du Maroc

Le parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 a produit un impact très positif sur la visibilité du Maroc. Ce dernier est la première nation africaine et arabe à atteindre le dernier carré d’un Mondial.

Le conseil de Walid Regragui à Sofyan Amrabat

Après sa brillante participation à la coupe du monde Qatar 2022, l’international marocain Sofyan Amrabat est dans le viseur de plusieurs clubs européens qui souhaitent le recruter lors du prochain mercato. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid...

Coupe du monde : Romain Saïss, vedette d’une série sur Netflix

Le parcours de certaines équipes dont celui du Maroc au mondial 2022, a inspiré une série qui sera diffusée l’été prochain sur Netflix. Romain Saïss est l’un des protagonistes de cette série.

Football : deux matchs pour le Maroc avant le CAN en Côte d’Ivoire

Dans le cadre de sa préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), l’équipe du Maroc de football prévoit de disputer deux matchs amicaux avant l’entrée en compétition en Côte d’Ivoire.

L’AC Milan se positionne sur Azzedine Ounahi

La liste des prétendants d’Azzedine Ounahi s’élargit. Outre Naples, Leeds, l’OM, Barcelone et Almeria, l’AC Milan manifeste également de l’intérêt pour l’international marocain.

Walid Regragui : un changement de stratégie payant

L’équipe nationale marocaine de football a signé une très belle performance en s’imposant 6 à 0 face au Congo, mardi au Stade Adrar d’Agadir. Derrière ce succès se cache la stratégie de Walid Regragui, le sélectionneur national, qui a complètement...

Chelsea fait un trait sur Hakim Ziyech

Chelsea n’attend que Hakim Ziyech trouve rapidement un club pour lui faire ses adieux. L’international marocain n’a pas reçu de numéro au sein du club londonien.

Chelsea ne veut pas laisser partir Hakim Ziyech

Graham Potter, entraineur de Chelsea, s’est récemment prononcé sur l’avenir de son joueur, Hakim Ziyech, l’exhortant à rester patient et à ne pas quitter le club cet hiver.

Royal air Maroc s’explique après les annulations de vols vers le Qatar

Le pont aérien mis en place par Royal Air Maroc en faveur des supporters n’a pas été accepté par les autorités qataries. Sept vols en direction de Doha ont été annulés mardi soir au grand mécontentement des supporters.

Badr Benoun « sauvé » par Walid Regragui

La liste des joueurs convoqués par Walid Regragui comportait des surprises comme Badr Benoun, l’international marocain qui évolue au sein du Qatar SC. Pour le Lion de l’Atlas, avoir été convoqué lui a « redonné de l’espoir ».