Hamid Chabat se rêve encore en chef du gouvernement marocain

9 septembre 2015 - 16h38 - Maroc - Ecrit par : J.L

Hamid Chabat, patron du parti de l’Istiqlal, affirme que sa formation politique est capable d’arriver en première position lors des prochaines élections législatives.

Le peuple marocain vivra dans la tranquillité avec le parti de l’Istiqlal, estime Chabat, tout en affirmant que le mandat d’Abdelillah Benkirane à la tête du gouvernement ne sera pas renouvelé.

Dans une déclaration à la presse, Chabat maintient qu’il est impossible que Benkirane reste chef du prochain gouvernement après la fin de son mandat actuel, en raison de ses agissements quotidiens, sans préciser lesquels.

"L’Istiqlal est un parti structuré et qui communique au quotidien avec les citoyens. Si mon parti remporte les élections législatives, il dirigera différemment le gouvernement et les Marocains vivront confortablement...".

Après sa défaite cinglante lors des élections communales à Fès, Hamid Chabat avait accusé Abdelilah Benkirane d’avoir truqué les urnes lors du dernier scrutin communal et appelé les citoyens à ne pas voter pour l’Istiqlal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Abdelilah Benkirane - Hamid Chabat - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Hamid Chabat veut faire tomber le gouvernement Benkirane

Hamid Chabat, controversé patron du parti de l’Istiqlal, a appelé à l’organisation d’élections anticipées en 2015, pour faire tomber le gouvernement Benkirane, une année avant...

Qu’est ce qui fait courir Chabat et Lachgar ?

Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal a affirmé récemment lors d’une réunion du comité exécutif de l’Istiqlal, avoir mobilisé pas moins de 600 autocars, pour...

Elections au Maroc : les résultats définitifs

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) a remporté haut la main les élections communales du vendredi 4 septembre au Maroc avec 6655 sièges, suivi de l’Istiqlal (5106 sièges),...

Hamid Chabat, l’homme qui veut (à tout prix) devenir Premier ministre !

L’Istiqlal a décidé de se retirer de l’exécutif Benkirane. Cette décision prise samedi lors d’une réunion du Conseil national du parti, ne sera finalement pas appliquée. Le Roi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.