Recherche

Immobilier au Maroc : les chantiers « fleurissent », malgré le Covid-19

© Copyright : DR

28 octobre 2020 - 18h30 - Economie

Le secteur immobilier au Maroc n’a pas été épargné par la crise sanitaire. Cependant, malgré les impacts de la crise du Covid-19, ce secteur renaît de ses cendres avec un marché immobilier qui retrouve du rythme.

Durant le mois d’août, ce secteur a connu une hausse de 81% en ce qui concerne l’offre de logement. Cette statistique s’appuie sur le 5ᵉ guide de l’immobilier de Mubawab qui vient d’être publié. Même si l’augmentation n’a pas retrouvé la pleine capacité d’antan, il y a néanmoins 10% d’augmentation en ce qui concerne l’offre du logement par rapport à l’année dernière, fait savoir La Map.

Au-delà de cette reprise saine observée sur le marché, il ne faut pas oublier la hausse trimestrielle qui est de 43% avec une évolution de 12% de l’avis du co-fondateur de Mubawab, Kevin Gormand. Ce guide précise également que le prix moyen du mètre se situe à 9700 dirhams avec un repli de 2,3%. Ce qui impacte l’évolution relative du prix des appartements. Pour le prix des anciens appartements, on enregistre +2% tandis que celui des appartements neufs et des villas (anciennes comme nouvelles) est de −2%.

Cette baisse est observée pendant le dernier trimestre. Le guide note enfin une pression sur les prix des marchés malgré les fluctuations saisonnières. La baisse des prix d’appartements apparaît dans cinq villes et celui des villas dans quatre villes à savoir Fès, Rabat, Bouskoura, Casablanca. Les prix ont par contre augmenté à Agadir, Salé, tandis qu’ils ont stagné à Nouaceur.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Immobilier , Casablanca , Rabat , Salé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact