Anvers refuse l’ouverture d’une salle de Jamal Ben Saddik

31 décembre 2022 - 12h10 - Sport - Ecrit par : S.A

Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, s’oppose à l’ouverture de la nouvelle salle de fitness et de boxe du champion de kick-boxeur Jamal Ben Saddik. Ce dernier porte l’affaire devant la justice.

La nouvelle salle de fitness et de boxe de Jamal Ben Saddik n’ouvrira pas ses portes le 2 janvier comme il a été annoncé à cause du véto du bourgmestre, rapporte Het Laatste Nieuws (HLN). « Le bourgmestre s’est opposé à l’ouverture de notre salle de fitness et de boxe Vinci Club. La semaine prochaine, le tribunal se prononcera sur notre opposition à cette mesure injustifiée », a déclaré le champion de kick-boxeur belge d’origine.

À lire : Le restaurant de la famille de Jamal Ben Saddik, cible d’une nouvelle attaque

Justifiant sa décision, la mairie estime que « c’est trop dangereux ». Ces derniers mois, plusieurs attaques ont ciblé le restaurant de la famille Ben Saddik et une autre de leurs propriétés, qui a échappé à une tentative d’incendie. Saïd Ben Saddik, le frère du kick-boxeur, serait dans le collimateur des assaillants pour une histoire de drogue. Il tenait une boutique de téléphonie dans l’immeuble, où se trouve le restaurant et aurait volé une cargaison de drogue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Anvers - Kick-boxing - Jamal Ben Saddik

Aller plus loin

Kickboxing : Jamal Ben Saddik suspendu par Glory

Glory kickboxing vient de suspendre Jamal Ben Saddik, 32 ans, qui fait l’objet d’une enquête pour une violation de ses règles. En attendant les résultats de l’enquête, le...

Jamal Ben Saddik répond à la presse belge

À quelques semaines de son combat contre le Roumain Benjamin Adegbuyi, le kick-boxeur belgo-marocain, Jamal Ben Saddik est accusé par certains médias belges d’être impliqué dans...

Le grand retour de Jamal Ben Saddik compromis

Le champion marocain de kickboxing, Jamal Ben Saddik qui vient de purger sa suspension de 15 mois pour dopage ne participera pas au Glory Grand Prix. Il a tout simplement...

Kickboxing : 15 mois de suspension pour Jamal Ben Saddik

Glory vient de suspendre Jamal Ben Saddik pour une période de 15 mois pour dopage. Le kickboxeur marocain de 32 ans faisait l’objet d’une enquête pour violation des règles...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Badr Hari : la fin

Le kickboxeur marocain, Badr Hari, est sur le point de mettre fin à sa carrière après une récente défaite face à l’Estonien Uku Jurjendal lors de la soirée « Glory 89 » qui s’est déroulée la semaine dernière.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Badr Hari de retour sur le ring

Le kickboxeur marocain, Badr Hari, qui avait annoncé après sa défaite contre Alistair Overeem en octobre dernier qu’il envisageait de prendre sa retraite, pourrait faire son retour sur le ring.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.