« La jeunesse marocaine est engagée dans une sorte d’éducation sexuelle néfaste »

16 janvier 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La jeunesse marocaine est engagée dans une sorte d’éducation sexuelle néfaste et une représentation des relations dans les films sexuels imparfaite. C’est ce que révèle une étude consacrée à la perception de la jeunesse marocaine sur plusieurs concepts, dont l’éducation sexuelle.

Le rapport de cette étude intitulée « Towards sexual education : Moroccan youth’s perception between globality and islam » indique que les perceptions des jeunes marocains sur la sexualité sont façonnées à travers les discours d’immoralité au sein de la culture marocaine et les formes culturelles introduites par les médias et internet.

L’auteur de cette publication, Rachid Benharrousse, est chercheur au Centre d’études culturelles marocaines de l’Université de Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès. Il soutient que « la mondialisation façonne l’éducation sexuelle, en ce sens que la perception positive de l’éducation sexuelle est due à la globalité, puisque le jeune s’identifie à la culture occidentale dont il est témoin sur les médias et sur Internet, et cela conduit à une envie de vivre des relations sexuelles en dehors du mariage ».

Il s’avère donc indispensable le rôle que doivent jouer les écoles en matière d’éducation sexuelle. Seul frein : « ni les jeunes ni les éducateurs ne sont à l’aise pour discuter des problèmes sexuels ». En conséquence, « la sexualité des adolescents est donc enchevêtrée dans l’ambiguïté et l’indécidabilité ».

En tout, 72 jeunes Marocains âgés de plus de 18 ans ont été interrogés dans le cadre de cette recherche publiée dans Journal of Contemporary Studies of the Global South. La grande majorité semble comprendre ce que signifie l’éducation sexuelle et comment elle affecterait leur vie. 86,5 % d’entre eux ont affirmé qu’avoir un cours d’éducation sexuelle leur serait bénéfique contre 9 % ayant estimé que l’éducation sexuelle est un « parasite culturel susceptible de détruire la culture locale marocaine ».

Les jeunes ont été également interrogés sur les liens entre l’éducation sexuelle et la religion. 55 % des répondants affirment que la religion n’est pas contre l’éducation sexuelle. « Grâce à l’enquête, l’Islam n’est pas la base du problème mais plutôt les interprétations politiques faites, puisque la majorité des participants sont en faveur de l’inclusion de l’éducation sexuelle […] », relève le chercheur, déplorant que les dirigeants et jeunes « semblent avoir des compréhensions et des points de vue opposés », se félicite le chercheur.

Sujets associés : Education - Etude - Jeunesse - Sexualité

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Au Maroc, la vie sexuelle commence à un âge précoce

La plupart des jeunes marocains ont eu leur premier rapport sexuel entre 15 et 22 ans. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Association marocaine de la planification...

Rapport inquiétant sur la santé sexuelle des jeunes marocains

En tout, 37% des jeunes marocains ont eu des rapports sexuels non protégés. Ce sont entre autres les données dévoilées au cours d’un webinar organisé par le bureau de l’UNESCO pour...

« L’éducation sexuelle touche plus les parents que les mosquées »

Le Porte-parole du Conseil théologique des imams du Rhône, recteur et imam de la mosquée Othman de Villeurbanne, Azzedine Gaci s’est confié à Mizane Info sur les difficultés...

Une étude sur la préférence des jeunes marocains en matière de couple

Une étude réalisée par Oxfam et Rabat Social Studies Institute a permis de savoir la préférence des jeunes marocains en matière de couple. Cette étude porte sur le thème : "Les...

Nous vous recommandons

Education

La plupart des professeurs marocains n’ont pas le niveau requis

Le Maroc paye aujourd’hui le prix de la négligence de son système éducatif et son principal moteur : son personnel. Ainsi, l’enquête réalisée par TIMSS 2019, sur les performances des élèves, dans 64 pays, révèle que le niveau extrêmement bas des recrues au...

Bloqués au Maroc, des enfants marocains nés en Espagne déscolarisés depuis 3 ans

Des enfants marocains nés en Espagne sont bloqués au Maroc en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Ils ont déjà passé trois ans sans être scolarisés. Leurs parents appellent les autorités au secours pour leur permettre de poursuivre leurs...

Les mineurs marocains arrivés en mai à Ceuta seront scolarisés

Les mineurs marocains qui sont entrés dans la ville de Sebta les 17 et 18 mai derniers, seront scolarisés à la rentrée prochaine. Les autorités de la ville, en coordination avec le ministère espagnol de l’Éducation, ont retenu cinq lycées à cet effet, et...

Cinq professeurs poursuivis pour harcèlement sexuel à Settat

La cour d’appel de Settat a décidé, mercredi de poursuivre un des cinq professeurs impliqués dans l’affaire de harcèlement sexuel à l’université Hassan 1ᵉʳ, en état d’arrestation. Les quatre autres sont poursuivis, en liberté...

Covid-19 : Dakhla se confine à nouveau

Covid-19 oblige ! En raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus enregistrée dans des établissements scolaires de Dakhla, les cours en présentiel y sont suspendus. La décision émane de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF)...

Etude

De nouvelles révélations sur le covid-19

Le déficit dans le sang d’une protéine normalement produite par le système immunitaire "pourrait être la marque des formes graves du Covid-19". C’est ce que révèle une récente étude de chercheurs français parue dans la revue américaine...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

Comparé au même mois de l’année passée, l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de février, a enregistré une hausse de 3,6 %, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). Il existe des disparités selon les villes au...

Covid-19 : les vaccins Pfizer et Moderna moins efficaces contre le variant Delta

De 91 %, l’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna contre le Covid-19 est désormais de 66 % depuis l’apparition du variant Delta aux États-Unis, selon des données publiées mardi par les autorités sanitaires...

Le Maroc pourrait perdre 10 millions de touristes

L’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus sur le tourisme marocain perdure. Certaines études montrent que le Maroc pourrait perdre jusqu’à 10 millions de touristes cette année.

Les masques sont-ils vraiment efficaces dans la lutte contre le coronavirus ?

Les masques de protection utilisés contre le coronavirus ont été testés. 14 d’entre eux ont fait l’objet d’une étude comparative à l’issue de laquelle Science Advances a relevé que les bandanas et les cache-cols en polaire sont les moins...

Jeunesse

France : voici la réponse de Macron sur la question des sans-papiers

Interrogé sur la question des sans-papiers, le président français Emmanuel Macron a apporté quelques explications. C’était à l’issue de son déplacement à Nevers vendredi, dans le cadre de la réouverture des lieux culturels et du lancement d’un « Pass culturel...

La France a perdu de sa superbe auprès des Maghrébins

Avec plus de 26 000 décès et 140 000 cas détectés à ce jour, la pandémie du coronavirus a montré que le système de santé de la France, dont la force et la qualité ont été vantées par les médias, surtout maghrébins, a aussi ses limites. En comparaison avec la...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de l’UNICEF

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur de l’Algérie. Cette dernière l’accuse d’avoir orienté le rapport de l’UNICEF sur les conditions de vie des jeunes algériens qui porte la signature du directeur général de l’agence onusienne en Algérie, désigné...

France-Maroc : le très difficile dossier des mineurs non-accompagnés

Malgré la volonté du Maroc et la France d’y mettre définitivement un terme, la question des mineurs marocains non accompagnés présents en grand nombre en France garde toujours sa complexité. L’équation de leur accompagnement sur le territoire français reste...

40% des jeunes marocains veulent quitter le pays, la France a leur préférence

Après la publication en janvier dernier des premiers résultats de l’enquête nationale sur la migration internationale 2018-2019, le Haut-commissariat au Plan (HCP) vient de rendre public le rapport final de la première phase de cette...

Sexualité

Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Après la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, c’est au tour de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) d’être secouée par une affaire dite « sexe contre bonnes notes ». Le mis en cause est, encore une fois, un...

Un Belge condamné à 8 ans de prison au Maroc, il crie au complot

Un ressortissant belge a été condamné, jeudi, à huit ans de prison par la cour d’appel de Meknès pour des faits d’abus sexuels dans le milieu familial. Les accusations ont été portées contre lui par son ex-femme, d’origine...

Un « raqi » mauritanien violeur activement recherché au Maroc

Les services de sécurité de la wilaya de Laâyoune mènent des investigations pour arrêter un «  raqi  » mauritanien qui violait ses clientes lors des «  consultations  » et filmait les scènes avec les caméras de ses téléphones...

Affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat » : des associations féminines déterminées

La Fédération de la ligue des droits des femmes a décidé de suivre le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques de Settat impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes ». De son côté, l’Association marocaine des droits de...

Un réseau de sextorsion démantelé à Tétouan

Une bande criminelle spécialisée dans le chantage sexuel sur les réseaux sociaux a été démantelée à Tétouan par les éléments de la police judiciaire de Tétouan.