Molenbeek : Khadija Chaou ne sera pas expulsée de son logement

23 juillet 2022 - 18h40 - Belgique - Ecrit par : A.P

La Molenbeekoise d’origine marocaine, Khadija Chaou, sous la menace d’une expulsion, pourra rester avec ses quatre enfants dans son logement social à Molenbeek-Saint-Jean, jusqu’à ce que l’affaire soit jugée en appel. Ainsi en a décidé le tribunal de première instance de Bruxelles.

Khadija Chaou devait libérer les lieux au plus tard le 19 juillet, suivant la décision d’un juge de paix rendue en janvier dernier. La Marocaine a fait appel de cette décision avant de saisir le tribunal de première instance de Bruxelles pour demander son annulation, le temps que le dossier soit vidé en appel. Elle justifie sa démarche par la difficulté de trouver un autre logement social, aussi bien dans le public que le privé.

À lire : Molenbeek : menacée d’expuslion à cause du comportement de son fils (vidéo)

Le tribunal vient de trancher en sa faveur, estimant que l’expulsion porterait plus atteinte aux intérêts de la mère de famille et ses quatre enfants qu’au Logement Molenbeekois. « Maintenir madame Chaou dans les lieux ne conduit pas, dans le chef du Logement Molenbeekois, à une situation dommageable comparable à celle que subirait celle-ci et ses enfants », a tranché le tribunal dans un jugement rapporté par la RTBF.

À lire : Belgique : des familles marocaines expulsées de leurs logements sociaux

C’est pour cette raison que le juge a décidé de « prendre une mesure provisoire et conservatoire dans l’urgence, et d’interdire l’expulsion de Madame Chaou et de ses enfants […] jusqu’à ce qu’une décision définitive ait été prise […] en appel ». De son côté, la Société régionale de logements bruxellois (SLRB) a prévu de revoir les modalités d’expulsion, notamment en cas d’appel.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Expulsion - Femme marocaine - Molenbeek

Aller plus loin

Belgique : les enquêtes se multiplient pour expulser les locataires marocains de leurs logements sociaux

La Flandre a décidé de multiplier les enquêtes sur le patrimoine des locataires marocains et d’autres nationalités pour expulser ceux qui possèdent des biens immobiliers de...

Molenbeek : menacée d’expuslion à cause du comportement de son fils (vidéo)

Molenbeekoise d’origine marocaine, Khadija Chaou est une mère célibataire de quatre enfants, devenue depuis plusieurs mois, une locataire en instance d’expulsion. Elle espère...

France : les discriminations ethno-raciales dans l’accès au logement social prennent de l’ampleur

En France, les discriminations ethno-raciales dans l’accès au logement social prennent de l’ampleur. C’est ce que révèle une enquête réalisée par deux chercheurs en économie...

Vendée : un Marocain évite de peu son expulsion au Maroc

La justice a condamné un Marocain de 25 ans résidant à Saint-Gilles-Croix-de-Vie à 14 mois de prison ferme pour trafic de cannabis et de cocaïne. Il a été conduit en maison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.