Un atelier international sur la lutte contre le blanchiment d’argent au Maroc

11 mai 2022 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Marrakech accueille un atelier international sur le blanchiment d’argent, qui a pour objectif d’examiner les meilleures stratégies de lutte contre ce fléau au sein des pays participants et dans le monde.

Coorganisée par le Bureau de Développement, d’Assistance et de Formation des Procureurs d’Outre-Mer au Département de la Justice des États-Unis et le Gouvernement du Maroc, cette rencontre réunit des spécialistes de l’action pénale et des enquêtes judiciaires dans la lutte contre le blanchiment d’argent, des États-Unis, du Royaume-Uni et du Maroc.

Ces derniers discuteront lors des travaux, des outils juridiques marocains disponibles pour annexer les accusations de blanchiment d’argent aux accusations criminelles substantives, ainsi que des techniques spécifiques pour développer des enquêtes financières plus approfondies.

A lire : Office des changes : création d’une plateforme contre le blanchiment d’argent

Les participants examineront également les mesures que les procureurs de chaque pays peuvent employer, ensemble avec les partenaires des organismes de l’application de la loi, dans les enquêtes sur le blanchiment d’argent.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général de l’Autorité Nationale du Renseignement Financier Hassan Ennasr et le Consul Général des États-Unis à Casablanca Lawrence Randolph. Plus de vingt-quatre procureurs marocains, spécialistes des délits de blanchiment d’argent prennent part à cette réunion.

Sujets associés : Marrakech - États-Unis - Grande-Bretagne - Rencontre - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

Office des changes : création d’une plateforme contre le blanchiment d’argent

L’Office des changes vient d’annoncer la création de la rubrique baptisée « Change manuel et LBC/FT » sur son portail internet, en vue de lutter contre le blanchiment de...

Blanchiment d’argent : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le Maroc durcit son arsenal juridique pour renforcer sa lutte contre le blanchiment d’argent. Le parlement vient d’adopter un amendement proposé par le gouvernement pour rendre...

Les bureaux de change sollicités pour contrer le blanchiment des capitaux

Le Maroc met en place une nouvelle stratégie de lutte contre le blanchiment des capitaux. L’office de changes met à contribution les bureaux de change.

Maroc : de nouveaux moyens pour lutter contre le blanchiment d’argent

Les attributions de l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) ont été renforcées pour lui permettre de mener à bien sa mission en matière de lutte contre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Blanchiment d’argent : le Maroc attend toujours la décision du GAFI

Le Groupe d’action financière (GAFI), organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent a annoncé que la décision de faire sortir le Maroc de la liste grise n’est pas encore prise. Les bonds qualitatifs du pays ont, affirme-t-on, été...

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Maroc : les notaires mobilisés dans la lutte contre le blanchiment de capitaux

Le président du Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc, Hicham Sabiry, a invité les notaires à s’impliquer davantage dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Maroc.

Le Maroc lance une opération de régularisation sur les avoirs détenus à l’étranger

L’Office de Changes informe les personnes physiques et morales résidentes au Maroc, disposant d’une résidence fiscale, d’un siège social ou d’un domicile fiscal au Maroc, et ayant constitué des avoirs et liquidités à l’étranger avant le 1ᵉʳ janvier...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...