Recherche

Covid-19 : le déficit budgétaire en hausse de 42, 8 milliards à fin septembre

© Copyright : DR

18 octobre 2020 - 05h00 - Economie

Alors qu’il n’était que de 28 milliards en 2019, le déficit budgétaire s’est élevé à 42,8 milliards à fin septembre 2020. Il se serait creusé davantage (22,3 milliards de dirhams) sans la contribution du Fonds Covid-19.

La situation des charges et ressources du Trésor publiée par le ministère des Finances démontre que les recettes ordinaires se sont élevées à fin septembre à 166,3 milliards de dirhams.

Concernant les recettes des impôts directs, elles sont en recul de 2,5% contre 10,3% pour les impôts indirects. S’agissant des droits de douane, les recettes ont connu une chute de 6,1% alors que celles des droits d’enregistrement et de timbres se sont repliées à 20%.

Avec ces chiffres, le ministre relève une réduction du rythme baissier des recettes fiscales depuis juin, date de la levée partielle du confinement et de la reprise progressive de l’activité économique. Pour ce qui concerne les dépenses, elles ont connu une hausse de 9,3 milliards de dirhams (+5,6%) par rapport à la même période en 2019 et se sont établies à plus de 175 milliards de dirhams. Quant aux dépenses du personnel, elles se sont élevés à près de 99 milliards de dirhams,(+6,5%) contre un repli des dépenses d’investissement (6,7%), soit 43,8 milliards de dirhams à fin septembre.

Grâce à l’excédent de près de 8 milliards de dirhams du fonds spécial Covid-19, le déficit budgétaire s’est établi à 42,8 milliards de dirhams, contre 28,5 milliards de dirhams en 2019, soit une hausse de 14,3 milliards de dirhams. En excluant cet excédent, du Fonds Covid-19, le déficit s’établit à près de 50,8 milliards de dirhams, soit près de 22,3 milliards de dirhams, par rapport à la même période de l’année 2019.

Mots clés: Déficit , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Ministère de l’Economie et des Finances

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact