Maroc : un élu PJD écope de quatre ans de prison pour ses liens avec Daech

5 décembre 2019 - 13h00 - Ecrit par : A.S

Un conseiller local de la commune rurale de Sidi Boumoussa près de Taroudant a écopé de quatre ans de prison ferme pour ses liens avec l’État islamique. Ainsi en a décidé la chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la cour d’appel de Salé.

Le juge d’instruction de la chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme a rendu ce verdict après que des éléments ont confirmé les liens du conseiller local B. F., un membre du Parti justice et développement (PJD) avec Daech, rapporte Alyaoum24.

En mars dernier, les éléments du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) avaient procédé à l’arrestation d’un conseiller local et d’un jeune commerçant dans la commune de Sidi Boumoussa, près de Taroudant. Ils sont tous deux soupçonnés d’avoir communiqué avec Daech à travers les pages Facebook de l’organisation terroriste.

Après leur arrestation, les deux mis en cause ont été transférés au siège du BCIJ à Salé. Ensuite, ils ont été placés en détention provisoire, avant leur déferement devant le procureur.

Tags : Terrorisme - Taroudant - Salé - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Prison - Facebook - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Maroc : le PJD au cœur d’un scandale sexuel

À Kénitra, une jeune fille accuse un responsable PJDiste d’avoir entretenu des relations sexuelles avec elle hors mariage et de l’avoir abandonné après qu’elle est tombée...

Maroc : un conseiller communal PJD suspendu pour cession de biens publics à son épouse

Le gouverneur de Larache a décidé de la suspension d’un conseiller communal PJDiste de Ksar El Kébir pour cession de biens publics à son épouse.

Maroc : plusieurs maires menacés de révocation

À l’approche des élections prévues le 8 septembre prochain, des présidents de communes dirigées par le PJD, le PAM et différents autres partis, sont menacés de destitution et de...

Nous vous recommandons

Un homme prétendant être le Mahdi arrêté à Marrakech

Un homme qui prétendait être le Mahdi, une figure messianique de l’eschatologie islamique, lors d’un sermon du vendredi, a été arrêté par les fidèles puis remis à la police.

Royal Air Maroc annule des vols entre le Maroc et l’Italie

La compagnie aérienne Royal Air Maroc a décidé d’annuler des vols ou de modifier des horaires entre le Maroc et l’Italie ce mardi 7 septembre 2021. Et pour cause, la grève des contrôleurs aériens.

Les raisons du maintien de la fermeture des frontières maritimes marocaines

Quelques semaines après la réouverture de l’espace aérien marocain, les frontières maritimes marocaines demeurent fermées. Un expert évoque les raisons qui expliquent le maintien de cette décision.

Maroc : les tests PCR moins chers

Le ministère de la Santé, le Syndicat des médecins biologistes, et d’autres parties prenantes s’activent pour le plafonnement et la réduction des prix de tests PCR et des tests rapides de Covid-19 jugés élevés. Un arrêté ministériel sera pris dans ce sens...

Kemi Seba indésirable au Maroc

La conférence que devait animer le panafricaniste Kemi Seba à l’université Mohamed V de Rabat a été annulée. Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, l’activiste béninois a désapprouvé et condamné cette annulation, qui selon ses propos, est intervenue...

Agadir procède aux essais de son téléphérique

Le projet du téléphérique d’Agadir est en bonne voie avec une mise en service pour le mois de juillet. En attendant, les autorités communales procèdent aux essais et aux contrôles d’usage du dispositif.

Une Française retrouvée morte à Marrakech

À Marrakech, une Française a été retrouvée morte dans un salon de massage situé au quartier Al Kanaria mardi dernier. La thèse du suicide est privilégié.

Ryanair lance une nouvelle ligne vers le Maroc cet été

La compagnie Ryanair envisage de lancer une nouvelle liaison aérienne au départ de l’aéroport Marseille-Provence vers le Maroc cet été. Cette nouvelle ligne s’inscrit dans le cadre de son programme de...

Maroc : acquisition de nouveaux drones pour renforcer la surveillance des frontières

Le Maroc attache du prix au renforcement des capacités de surveillance aérienne de ses frontières. Dans ce sens, le royaume a acquis douze drones turcs.

Le Maroc manque-t-il déjà d’oxygène ?

La Direction régionale de la santé (DRS) de Marrakech-Safi a apporté un démenti formel au sujet du décès de cinq patients atteints du Covid-19 par manque d’oxygène à l’hôpital Ibn Zohr.