Le Maroc s’attaque à l’enrichissement illicite de certains magistrats

21 avril 2022 - 07h40 - Ecrit par : A.S

Le patrimoine des magistrats sera désormais passé à la loupe. C’est entre autres, la mission que s’est assignée Mohamed Abdennabaoui, premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

Mohamed Abdennabaoui veut débarrasser le secteur judiciaire des tares et des critiques qui le discréditent. Et cela passe par la lutte contre l’enrichissement illicite de certains magistrats. Pour y arriver, le contrôle rigoureux du patrimoine acquis par les magistrats avant et pendant leur carrière sera contrôlé, explique Assabah qui souligne que le responsable entend œuvrer à ce que tout ce qui entache la réputation du corps de la magistrature au Maroc disparaisse.

À lire : Maroc : les agents d’autorité sommés de déclarer leur patrimoine

Réussir une telle mission demande de mettre en œuvre les procédures prévues par les textes de loi régissant actuellement le corps de la magistrature. Il faudra aussi garantir l’honneur de la magistrature et faire en sorte que la confiance perdue soit retrouvée, de même que son indépendance, sa probité et sa transparence. « Le salut est donc dans la mise en œuvre rigoureuse de la déontologie qui régit le corps de la magistrature, mais aussi le renforcement des règles coercitives et sanctions disciplinaires à l’encontre des magistrats qui commettraient des erreurs professionnelles », précise Abdennabaoui.

À lire :Maroc : L’enrichissement illicite entraînera la confiscation des biens… Et l’arrestation !

Selon le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, tout magistrat reconnu coupable de graves atteintes à la probité et à la déontologie, sera suspendu. Il a également insisté sur la nécessité de revoir les textes de lois pour que la sanction soit plus sévère. Mais, souligne-t-il, rien ne se fera sans une sensibilisation accrue en direction des magistrats afin de les habituer à l’importance d’agir selon les valeurs déontologiques qui régissent leur corps.

Tags : Mohamed Abdennabaoui - Corruption - Droits et Justice - Lois

Aller plus loin

Maroc : L’enrichissement illicite entraînera la confiscation des biens… Et l’arrestation !

Le Code pénal sera bientôt amendé pour qu’y soient incluses des peines plus sévères à l’encontre des personnes reconnues coupables d’enrichissement...

Maroc : les agents d’autorité sommés de déclarer leur patrimoine

Le ministère de l’Intérieur a décidé de traquer l’enrichissement illicite chez les moqadems et autres auxiliaires d’autorité, gangrenés par la corruption. Ceux-ci sont invités à...

Deux magistrats arrêtés pour corruption à Rabat

Deux magistrats ont été interpelés en flagrant délit de corruption lundi à Rabat, par l’inspection générale du ministère de la Justice, alors qu’ils recevaient 20.000 dirhams de...

Transparency Maroc appelle à criminaliser l’enrichissement illicite

L’Association marocaine de lutte contre la corruption, "Transparency Maroc" a plaidé pour la relecture des articles qui sanctionnent l’enrichissement illicite dans le projet de...

Nous vous recommandons

Marrakech : une Maroco-italienne condamnée pour outrage à l’islam

Une jeune Italienne d’origine marocaine a été condamnée à trois ans et demi de prison par le tribunal de première instance de Marrakech pour « outrage public à l’islam ». La jeune femme a publié en 2019 des vers avec des versets coraniques pour louer...

Marrakech : arrêtés pour avoir consommé de l’alcool dans une vidéo

Les éléments de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté trois personnes ayant réalisé un clip vidéo dans lequel on pouvait les voir consommer de l’alcool dans un centre de santé public.

Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Dans son rapport intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla du point de vue de la zone grise », l’Institut de sécurité et de culture, à travers l’Observatoire de Ceuta et Melilla, a décrit la stratégie mise en œuvre par le Maroc pour asseoir...

Suspension des vols : des MRE expriment leur désarroi (vidéo)

La décision du Maroc de suspendre ses vols en provenance et à destination de la France a rendu furieux des MRE, qui déplorent le timing et le manque de communication autour de la mesure. Quelques...

Des révélations de l’ONU sur le décès des camionneurs algériens

Les Nations-Unies ont annoncé vendredi après enquête que les camionneurs algériens tués au Sahara, circulaient à Bir Lalhou, près du mur de défense, une zone militaire marocaine interdite de circulation.

Hiba Abouk, enceinte, affiche son ventre rond

Plus aucun doute, le latéral droit marocain qui évolue au PSG attend un heureux événement. Hiba Abouk, la femme d’Achraf Hakimi est enceinte. À la Fashion Week parisienne, l’actrice hispano-tunisienne a affiché un ventre bien rond, preuve indiscutable que la...

Affaire Jacques Bouthier : témoignage d’un ex-manager d’Assu 2000 à Tanger

Outre les Françaises, les Marocaines ont été également ciblées par Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe mis en examen pour traite d’êtres humains et viols sur mineures, à la suite d’une enquête déclenchée par le témoignage d’une jeune femme de 22 ans qui a...

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à deux ans de prison ferme par la Cour d’appel de...

De nouvelles révélations sur l’affaire du Dr Hassan Tazi

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, n’a pas fini de livrer ses secrets.

Achraf Hakimi sur le toit du monde

Nouvelle consécration pour l’international marocain, Achraf Hakimi. Le latéral parisien a été classé dans la sélection mondiale des meilleurs joueurs de l’année 2021.