Maroc-Espagne : une nouvelle coopération policière entre en vigueur le 30 avril

7 avril 2022 - 22h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Alors que Pedro Sanchez est en visite au Maroc, le Journal officiel de l’État (BOE) a publié ce jeudi un accord entre l’Espagne et le Maroc sur la coopération en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes (terrorisme, immigration clandestine, trafic d’êtres humains et de drogue, etc.).

L’accord publié a été signé au Maroc le 13 février 2019 et entrera en vigueur le 30 avril prochain, fait savoir El Confidencial. Ainsi, les deux pays vont renforcer dans les prochaines semaines leur collaboration en matière de lutte contre le terrorisme, la traite des êtres humains et l’immigration clandestine, et le trafic de drogue, entre autres.

À lire : Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

Cette nouvelle coopération policière entre l’Espagne et le Maroc permettra de prévenir et lutter contre tout autre crime et facilitera les enquêtes. L’accord, signé sur la base du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération entre l’Espagne et le Maroc du 4 juillet 1991, vise à contribuer au développement des relations bilatérales entre les deux pays.

À lire : Le Maroc et l’Espagne vont renforcer leur coopération migratoire

L’accord restera en vigueur tant que l’une des parties ne le dénonce pas par voie diplomatique. Sa mise en œuvre n’affectera pas les autres accords ou engagements internationaux bilatéraux ou multilatéraux auxquels ont adhéré les deux pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Terrorisme - Drogues - Trafic

Aller plus loin

Maroc-Espagne : la coopération policière a été maintenue pendant la crise

La longue et grave crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, qui a pris fin il y a quelques semaines après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara et la...

Maroc-Espagne : la coopération antiterroriste a résisté à la crise

L’Espagne et le Maroc ont maintenu leur coopération en matière de lutte anti-terroriste, malgré la crise diplomatique et la crise migratoire survenue à Ceuta en mai dernier,...

L’Espagne veut renforcer sa coopération policière avec le Maroc

Le directeur de la Garde civile, Leonardo Marcos, a réaffirmé mercredi depuis Ceuta la volonté de l’Institut armé de « renforcer » la « magnifique coopération » avec les forces...

L’Espagne salue la coopération policière «  efficace  » avec le Maroc

Des djihadistes utilisent les flux migratoires pour entrer en Espagne, selon le Centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé (CITCO) relevant du ministère...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.