Le Maroc veut-il espionner l’Union européenne ?

13 octobre 2015 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : J.L

Le Maroc veut infiltrer des institutions européennes pour obtenir des informations de premier plan dans les domaines du terrorisme, du crime organisé et de l’immigration, d’après des sources du quotidien espagnol El Confidencial.

L’objectif du Maroc est d’étendre son influence dans les pays voisins, notamment en Algérie, Tunisie, Mauritanie, et en Libye, mais cela n’empêchera pas le royaume de mener un double jeu, en maintenant une coopération très active en matière de sécurité avec des pays européens comme l’Espagne, la France et la Belgique, expliquent les sources du quotidien espagnol.

Ces sources ne veulent pas parler d’"espionnage", mais plutôt d’un "plan" pour pénétrer des structures de l’Union européenne, dont l’Office européen de police (Europol) et l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (FRONTEX).

Le "plan" du Maroc serait géré selon la même source par la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED), le service marocain du contre espionnage extérieur, quant aux recrues, elles seront choisies principalement parmi les enfants de la deuxième et troisième génération d’immigrés marocains nés en Europe, notamment en France et en Belgique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Belgique - Espagne - Union européenne - Algérie - Terrorisme - Tunisie - Libye - Mauritanie - Immigration - Criminalité - Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED) - Espionnage

Aller plus loin

L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et 2014

L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et début 2014, nous apprend le quotidien El Mundo. Au cours de cette période, les services secrets ibériques ont infiltré les téléphones...

Maroc, espionnage et "Prism"

Le Maroc figure sur la liste des pays soumis au programme d’espionnage des communications téléphoniques et des messageries électroniques "Boundless Informant" (espion sans...

Un milliard de dollars pour le contre-espionnage marocain

La Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED), serait sur le point de devenir le plus puissant service de renseignements et de contre-espionnage en Afrique du...

France : un chef de police arrêté pour avoir transmis des Fiches S aux services secrets marocains

C’est une affaire qui pourrait entacher les relations entre le Maroc et la France, pourtant jugées très « chaleureuses » selon les termes même du président français Emmanuel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.